Poursuite de la prise en charge par le médecin traitant après une hospitalisation en unité d’hospitalisation de courte durée : étude descriptive au sein de la structure des urgences de l’Hôpital d’Instruction des Armées Sainte-Anne à Toulon (83) - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Poursuite de la prise en charge par le médecin traitant après une hospitalisation en unité d’hospitalisation de courte durée : étude descriptive au sein de la structure des urgences de l’Hôpital d’Instruction des Armées Sainte-Anne à Toulon (83)

Abstract

Introduction : le recours aux structures d’urgences est une situation où le rôle pivot du médecin traitant est mis à défaut. Un suivi adapté et une transmission efficiente de l’information médicale entre le praticien des urgences et le médecin traitant sont nécessaires pour assurer une prise en charge thérapeutique optimale. L’objectif principal de notre étude était d’évaluer quels sont les déterminants de la consultation des patients auprès de leur médecin traitant après une hospitalisation au sein de l’unité d’hospitalisation de courte durée (UHCD) de l’Hôpital d’Instruction des Armées Sainte-Anne. L’objectif secondaire était d’évaluer la transmission de l’information médicale au médecin traitant grâce au compte rendu d’hospitalisation. Méthode : il a été réalisé une étude descriptive et rétrospective sur des patients hospitalisés en UHCD ayant regagné leur domicile à l’issue. Les patients étaient rappelés dans les 14 jours suivant leur sortie d’hospitalisation afin de savoir s’ils avaient bénéficié d’une consultation avec leur médecin traitant. Le référent de soin était également contacté pour déterminer s’il possédait le compte rendu d’hospitalisation. Résultats : sur les 91 patients inclus, 48 (52,7%) ont consulté leur médecin traitant après l’hospitalisation dans l’UHCD. L’âge avancé, l’existence d’au moins deux pathologies chroniques, le fait de vivre dans un établissement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) et de consulter le médecin traitant au domicile étaient significativement associés à une consultation ultérieure auprès du référent de soins. Par ailleurs, les patients qui ont reçu pour consigne de réaliser un suivi avec le praticien référent et ceux qui n’ont pas bénéficié d’un avis spécialisé au cours de l’hospitalisation ont statistiquement davantage consulté leur médecin traitant. Le compte rendu médical d’hospitalisation est parvenu au référent de soin pour 54 patients (59,3%). Conclusion : l’éducation des patients, notamment les plus jeunes, ainsi que le partage contrôlé de l’information médicale grâce à des moyens innovants tels que le dossier médical partagé, semblent primordiaux afin que le médecin traitant puisse assurer sa fonction de coordonnateur de soins de manière efficiente.
Fichier principal
Vignette du fichier
The`se version finale MASBOU Julie.pdf (6.71 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-03019672 , version 1 (23-11-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03019672 , version 1

Cite

Julie Masbou. Poursuite de la prise en charge par le médecin traitant après une hospitalisation en unité d’hospitalisation de courte durée : étude descriptive au sein de la structure des urgences de l’Hôpital d’Instruction des Armées Sainte-Anne à Toulon (83). Sciences du Vivant [q-bio]. 2020. ⟨dumas-03019672⟩
75 View
90 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More