Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Étude rétrospective de l’activité de préservation de fertilité et mise en place d’une consultation de suivi en oncofertilité au CECOS de Nice

Résumé : Introduction : La survie des patientes atteintes de cancer ne cesse d’augmenter. Ces patientes guéries sont ainsi confrontées aux effets indésirables des traitements anti-cancéreux comme des troubles de la fertilité, pouvant remettre en cause un projet parental. Une préservation de fertilité (PF) doit être proposée à ces patientes avant le début de leur traitement. Ainsi le but de notre étude a été dans un premier temps de réaliser une analyse rétrospective de l’activité du CECOS de Nice sur les PF féminines avant traitement potentiellement stérilisant puis dans un deuxième temps une étude de la faisabilité d’une consultation de suivi permettant d’évaluer la fertilité de ces patientes.
Matériels et méthodes : Premièrement une analyse rétrospective de l’activité de PF du centre d’AMP du CHU de Nice entre mai 2012 et décembre 2019, puis une étude longitudinale prospective de suivi chez les patientes ayant bénéficié d’une PF avant traitement dans le cadre d’un cancer. Après contact téléphonique et pour les patientes ayant donné leur accord, un questionnaire leur a été envoyé. Une consultation de suivi au CECOS leur a été proposée. Si elles acceptaient, elles étaient reçues dans le centre et un bilan de réserve ovarienne (CFA et AMH) était réalisé.
Résultats : Nous avons inclus 72 patientes (35 avec un cancer du sein, 17 une maladie hématologique, 5 une pathologie ovarienne et 15 un cancer solide autre). Au moment de la PF, l’âge moyen était 28,9 +/- 5,7 (18-39) ans. Après stimulation, 8,3+/-5,0 (1-33) ovocytes matures en moyenne ont pu être vitrifiés par patiente. Il n’y avait pas de différence significative entre les différents groupes de pathologie et selon l’âge sur le nombre d’ovocytes vitrifiés. Quarante patientes ont répondu au questionnaire. La comparaison du bilan de réserve ovarienne avant et après traitement a permis de mettre en évidence une diminution significative de l’AMH (4,6+/-3,1 vs 1.5+/-1.9 ng/ml, p<0,001) et du CFA (20,3+/-9.3 vs 12,2+/-8.5 follicules, p=0,005) après traitement. Chez les patientes atteintes de cancer du sein, une corrélation significative entre le cyclophosphamide et la baisse de l’AMH a été montrée (p=0,03).
Discussion et conclusion : Une consultation de suivi au CECOS après traitements gonadotoxiques est nécessaire afin de réaliser un bilan de fertilité pour évaluer leur impact sur la réserve ovarienne, et accompagner les patientes dans leur projet parental. Cette consultation pourrait donc être désormais proposée de manière systématique auprès des patientes prises en charge dans notre centre pour une préservation de fertilité.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03022380
Contributor : Bibliothèque Universitaire de Médecine Nice Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Tuesday, November 24, 2020 - 5:45:05 PM
Last modification on : Tuesday, March 30, 2021 - 3:26:46 AM

File

2020NICEM085.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03022380, version 1

Citation

Mathilde Villecroze. Étude rétrospective de l’activité de préservation de fertilité et mise en place d’une consultation de suivi en oncofertilité au CECOS de Nice. Médecine humaine et pathologie. 2020. ⟨dumas-03022380⟩

Share

Metrics

Record views

28

Files downloads

50