Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Prévalence du syndrome de surentraînement chez les traileurs en région Provence Alpes Côte d'Azur

Résumé : Introduction : le trail-running est une discipline en plein essor. Les contraintes bio-mécaniques et physiologiques couplées à la dépendance à l’activité physique susceptibles d’en découler exposent ses pratiquants au risque de surmenage voir de syndrome de surentraînement (OTS), avec des conséquences tant sur la performance que sur l’état de santé du sportif. Objectif de l’étude : l’objectif principal était d’évaluer la prévalence du syndrome de surentraînement chez une population de traileurs de tout niveau de pratique en région Provence-Alpes-Côtes d’Azur. L’objectif secondaire était de mettre en évidence des facteurs de risques. Matériel et méthodes : nous avons réalisé une étude quantitative descriptive qui a inclus 1044 sportifs majeurs s’étant inscrits à un trail d’une distance d’au moins 10km en région Provence entre juin 2018 et juin 2019. Les sujets avec un score HAD-dépression positif ou suspect ont été exclus de l’analyse. Le diagnostic de surentraînement a été posé à partir du questionnaire de dépistage mis en place par la Société Française de Médecine du Sport (avec résultat positif si score au moins égal à 20, suspect si 0). Résultats : dans notre population, 7.2% des athlètes présentaient un syndrome de surentraînement avéré (score supérieur ou égal à 20) et 8.4% avaient un résultat suspect (score de 0). La prévalence était plus élevée pour les épreuves les plus courtes. Certains facteurs comme la survenue d’un évènement dans la vie professionnelle, la privation de sommeil, la survenue de blessure, l’entraînement en altitude ou des troubles menstruels étaient associés à un risque accru d’OTS. Discussion : nous avons retrouvé chez des trialeurs en grande majorité de niveau amateur des taux proches de ceux retrouvés chez des sportifs de niveau élite dans tout type de sport, ce qui peut sans doute s’expliquer par les caractéristiques de ce sport : importantes sollicitations cardio-vasculaires et mécaniques, addiction et manque d’encadrement chez les amateurs. De plus on note une prévalence importante de scores nuls correspondant probablement à une minimisation des troubles de la part de l’athlète.
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03023821
Contributor : Faculté de Médecine Amu <>
Submitted on : Wednesday, November 25, 2020 - 3:23:43 PM
Last modification on : Thursday, December 3, 2020 - 3:21:37 AM
Long-term archiving on: : Friday, February 26, 2021 - 7:22:37 PM

File

Thèse DES MedGénérale - Max...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03023821, version 1

Collections

Citation

Maxime Lauvernier. Prévalence du syndrome de surentraînement chez les traileurs en région Provence Alpes Côte d'Azur. Sciences du Vivant [q-bio]. 2020. ⟨dumas-03023821⟩

Share

Metrics

Record views

29

Files downloads

63