Blanchité, égalité, fragilité : se confronter à la race en master d'études de genre appliquées au sport. Entre questionnements, déni de l’oppression et stratégies de rétablissement de l’équilibre racial - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2019

Blanchité, égalité, fragilité : se confronter à la race en master d'études de genre appliquées au sport. Entre questionnements, déni de l’oppression et stratégies de rétablissement de l’équilibre racial

Abstract

In a racialized society where structural racism permeates all social, political, economic and sports spheres, oppression remains active within the university. Despite that a university training aims to tackle inequalities and discriminations, the very people who work on it and for it may find themselves conveying stereotypes and oppressing others, as part of the larger system of structural racism. This study shows that most participants have witnessed at least once a case of racial discrimination. Those might come from student –especially via humor–, speakers, teachers or some visiting lecturers. Some education needs to be done to urge the participants to analyze where in the social hierarchy they are located and what they could represent and how they could be oppressive. Having speakers for whom race is at the center of their research seems to be one of the best ways to initiate such thought process.
Dans un contexte social, politique, économique et sportif où la race en tant que rapport social joue un rôle important, avec un racisme structurel et systémique, l’oppression se retrouve dans une formation universitaire qui pourtant travaille pour l’égalité. L’engagement d’acteur·trices ne les rend pas imperméables à la reproduction de rapports de domination. L’étude montre que la plupart des participant·es ont été témoins d’au moins une situation de discrimination raciale, de la part d’autre étudiant·es (notamment sous couvert d’humour), d’enseignant·es ou d’intervenant·es professionnel·les extérieur·es. Un travail d’éducation peut cependant faire réfléchir aux cadres de pensée et aux moyens par lesquels le racisme peut être présent dans les discours, poussant les personnes à se questionner et à réfléchir sur leur position sociale. Des cours et des interventions dédiées sont vues comme des moyens de pallier les problèmes rencontrés et initier les processus de questionnement.
Fichier principal
Vignette du fichier
téfit_julia_memoire_M2_publication.pdf (1.7 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-03026486 , version 1 (26-11-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03026486 , version 1

Cite

Julia Téfit. Blanchité, égalité, fragilité : se confronter à la race en master d'études de genre appliquées au sport. Entre questionnements, déni de l’oppression et stratégies de rétablissement de l’équilibre racial. Sciences de l'Homme et Société. 2019. ⟨dumas-03026486⟩
367 View
2179 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More