Lien entre satisfaction sexuelle, ajustement dyadique et émoussement affectif, chez les personnes souffrant de schizophrénie - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Lien entre satisfaction sexuelle, ajustement dyadique et émoussement affectif, chez les personnes souffrant de schizophrénie

Héléna Zaia
  • Function : Author
  • PersonId : 1083229

Abstract

Background: People with schizophrenia (PSDS) have low sexual satisfaction. However, causes of this established sexual dissatisfaction in this population remain poorly understood. Negative symptoms inherent to the disease, in particular the blunted affect which is related to desire, as well as dyadic adjustment which predicts sexual satisfaction in the general population, would be likely to limit sexual satisfaction in PSDS. Objectives: Objectives of the study are to determine whether blunted affect and sexual satisfaction are related in PSDS, and to study the influence of dyadic adjustment on sexual satisfaction. Methods: 47 PSDS responded to the Self assessment of Negative Symptoms (SNS), a dyadic adjustment scale (DAS-16) and the Index of Sexual Satisfaction (ISS). Results: Blunted affect predicts sexual satisfaction in PSDS. However, dyadic adjustment appears to have a greater impact than blunted affect on sexual satisfaction in PSDS. Conclusion: PSDS have a similar interest in sexuality than the general population. Therefore, it is important to understand the psychopathological determinants affecting their sexual function. With the goal of full recovery, PSDS must be accompanied towards a fulfilling sexuality that promotes a satisfying quality of life.
Contexte : Les Personnes Souffrant De Schizophrénie (PSDS) présentent une satisfaction sexuelle faible. Pourtant, les causes de cette insatisfaction sexuelle établie dans cette population restent peu connues. Les symptômes négatifs inhérents à la maladie, notamment l’émoussement affectif qui est lié au désir, ainsi que l’ajustement dyadique qui prédit la satisfaction sexuelle en population générale, seraient susceptibles de limiter la satisfaction sexuelle des PSDS. Objectifs : Les objectifs de l’étude sont de déterminer si l’émoussement affectif et la satisfaction sexuelle sont liés chez les PSDS, ainsi que d’étudier l’influence de l’ajustement dyadique sur leur satisfaction sexuelle. Méthodes : 47 PSDS ont répondu à l’autoévaluation des symptômes négatifs (SNS), à une échelle d’ajustement dyadique (DAS-16) ainsi qu’à l’indice de satisfaction sexuelle (ISS). Résultats : L’émoussement affectif prédit la satisfaction sexuelle des PSDS. Toutefois, l’ajustement dyadique semble avoir un impact plus important que l’émoussement affectif sur la satisfaction sexuelle des PSDS. Conclusion : Les PSDS présentent un intérêt pour la sexualité similaire à la population générale. Il est donc important de comprendre les déterminants psychopathologiques affectant leur fonction sexuelle. Dans un objectif de rétablissement complet, les PSDS doivent être accompagnées vers une sexualité épanouissante, qui favorise une qualité de vie satisfaisante.
Fichier principal
Vignette du fichier
ZAIA_TER_M2Psychotherapies.pdf (2.29 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-03027776 , version 1 (27-11-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03027776 , version 1

Cite

Héléna Zaia. Lien entre satisfaction sexuelle, ajustement dyadique et émoussement affectif, chez les personnes souffrant de schizophrénie. Psychologie. 2020. ⟨dumas-03027776⟩
348 View
1007 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More