Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Évaluation à 3 ans du traitement des angiodysplasies du grêle par plasma argon en entéroscopie

Résumé : Introduction : Le traitement de référence des angiodysplasies est la coagulation par plasma argon (APC). Il existe relativement peu de données sur le suivi des patients ayant été traités dans le cadre d’un saignement sur angiodysplasies du grêle. L’objectif de cette étude était de déterminer le taux de récidive de saignement digestif suite au traitement pas plasma argon des angiodysplasies retrouvées au cours d’une entéroscopie, ainsi que les éventuels facteurs de risque de cette récidive. Matériels et méthodes : Il s’agit d’une étude observationnelle analytique rétrospective sur 6 ans, multicentrique, conduite sur l’assistance publique des hôpitaux de Marseille (APHM). Le critère de jugement principal était la survenue d’une récidive d’un saignement dans les 3ans suivant le traitement par plasma argon. 73 patients ont été inclus de Janvier 2011 à Juin 2017, 14 patients ont été perdus de vue. Les analyses statistiques ont finalement porté sur 62 patients pour lesquels a été étudié les potentiels facteurs de risque de survenue de récidive : la prise d’antiagrégant plaquettaire ou d’anticoagulant, la présence de comorbidités (rétrécissement valvulaire aortique, insuffisance rénale, cirrhose, maladie de Rendu Osler, maladie de von Willebrand, gammapathie). Résultats : 36 patients ont présenté une récidive de saignement soit 58% IC 95% [45.8-70.3]. Le délai de la récidive était de 9.1mois en moyenne. L’analyse univariée de l’impact des comorbidités, des traitements initiaux, du nombre ainsi que de la localisation des angiodysplasies ne retrouvait pas de différence significative sur le taux de récidive après traitement par plasma argon. La localisation multiple d’angiodysplasie au sein de l’intestin grêle semble présenté une tendance en faveur de la récidive (p=0.08). Un second traitement par plasma argon en entéroscopie a été réalisé chez 24 des patients ayant présentés une récidive (66.6%). Aucune association statistiquement significative n’a été retrouvée comme facteur prédictif ou favorisants de deuxième récidive suite à la réalisation d’un deuxième traitement par plasma argon en analyse univariée. Le taux de récurrence de saignement sur angiodysplasie semble diminuer après la réalisation d’un deuxième traitement par plasma argon (37%). Conclusion : les saignements sur angiodysplasies de l’intestin grêle récidivent malgré le traitement par plasma argon. Nous n’avons pas retrouvé de facteurs associés de manière significative au risque de récidive suite au traitement endoscopique. Ce traitement tient une place essentielle à court et moyen terme dans le cadre d’un saignement actif sur angiodysplasie, cependant son intérêt à long terme sur la récidive reste à définir. La réalisation d’études prospectives avec comparaison du traitement endoscopique et des traitements médicamenteux est nécessaire afin de préciser la place du traitement par plasma argon dans la prise en charge thérapeutique des angiodysplasies de l’intestin grêle.
Complete list of metadatas

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03028511
Contributor : Faculté de Médecine Amu <>
Submitted on : Friday, November 27, 2020 - 4:03:15 PM
Last modification on : Tuesday, December 1, 2020 - 3:25:23 AM

File

THESE CRISTOFINI 19-11-2020.pd...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03028511, version 1

Collections

Citation

Audrey Cristofini. Évaluation à 3 ans du traitement des angiodysplasies du grêle par plasma argon en entéroscopie. Sciences du Vivant [q-bio]. 2020. ⟨dumas-03028511⟩

Share

Metrics

Record views

30

Files downloads

68