Complications et pronostic à 1 an du TAVI (Transcatheter Aortic Valve Implantation)‎ : expérience au CHU d’Amiens - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Complications et pronostic à 1 an du TAVI (Transcatheter Aortic Valve Implantation)‎ : expérience au CHU d’Amiens

Abstract

Le traitement du rétrécissement aortique serré (RAS) symptomatique a subi de grandes avancées depuis 2002 avec la possibilité d'un traitement percutané par TAVI. Ses indications se sont étendues progressivement et les progrès techniques également. L'objectif de cette étude est d'évaluer l'impact pronostique à un an du TAVI chez les patients porteur d'un RAS symptomatique dans la population du CHU d'Amiens. Étude rétrospective de 255 patients bénéficiant d'un TAVI entre septembre 2015 et juillet 2018 équipés quasi exclusivement de bioprothèses de 3ème génération. La population a été divisée en 3 groupes de risque: bas (EB), intermédiaire (EI) et haut risque (EH) selon le score STS respectivement < 4 %, entre 4 et 8% et ≥ 8%. Le critère principal est un critère composite d'évènements indésirables cardiovasculaires et cérébrovasculaires (critère MACCE associant mortalité toutes causes, infarctus du myocarde, ré-intervention, et accident vasculaire cérébral ou confusion aigue) à 30 jours et à 1 an. Les taux de survenue de MACCE s'élevaient respectivement à 14,9% à 30 jours et à 25,8% à 1an dans la population globale. À 1 an, le taux de MACCE était respectivement à 23,8% et 25,0% dans les groupes EB et EI, significativement plus bas que le groupe EH (38,4%, respectivement p=0,001 et p=0,004). Dans les groupes EB, EI et EH, les survies respectives sans MACCE à 1 an sont de, 83,1%, 82,7% et 69,2%. L'analyse des courbes actuarielles ne montre pas de meilleures survies sans MACCE entre les groupes, malgré une tendance non significative à une réduction des évènements dans les groupes EB et EI (p=0.157 et p=0.213 respectivement). Cependant, une réduction est observée pour la survie globale (EB (p=0,001) et EI (p=0,0019) versus EH) et cardiovasculaire (EB (p=0,007) versus EH) sans significativité entre le groupe EI versus EH pour cette dernière. Les facteurs pronostiques péjoratifs de MACCE à 1 an étaient la cirrhose (RR=4.1), la fragilité (RR=1.9) et la complication vasculaire majeure (RR= 3,0). Cette dernière était également retrouvée pour l'évènement décès toutes causes à 1 an. La fibrillation atriale était le seul facteur pronostique significatif de décès cardiovasculaire à 1 an (RR=2.3). Notre étude montre des résultats superposables à la bibliographie actuelle du TAVI en termes de survies sans MACCE, globale et cardiovasculaire. La cirrhose est retrouvée comme facteur prédictif péjoratif d'évènement MACCE à 1 an, en plus de la fragilité ou de la complication vasculaire majeure antérieurement décrites.
Fichier principal
Vignette du fichier
LANDEMAINE Thomas.Thèse d'exercice. Médecine. Cardiologie et maladies vasculaires (UPJV).pdf (1.32 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-03037447 , version 1 (03-12-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03037447 , version 1

Cite

Thomas Landemaine. Complications et pronostic à 1 an du TAVI (Transcatheter Aortic Valve Implantation)‎ : expérience au CHU d’Amiens. Cardiologie et système cardiovasculaire. 2020. ⟨dumas-03037447⟩
652 View
162 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More