Évaluation des performances d'acquisition et des types de proies consommées par les femelles éléphants de mer de la Péninsule Valdés et des Îles Kerguelen - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Evaluation of the foraging performance and types of prey consumed by female elephant seals in the Valdes Peninsula and the Kerguelen Islands

Évaluation des performances d'acquisition et des types de proies consommées par les femelles éléphants de mer de la Péninsule Valdés et des Îles Kerguelen

Nolwenn Dameron
  • Function : Author

Abstract

The distribution and abundance of marine resources are subject to variations in environmental parameters. The ability of marine predators, such as the southern elephant seals (SES), Mirounga leonina, to forage efficiently can determine their net energy gain. In this study, 16 SES females from the Kerguelen Islands (KER) and 12 SES females from the Valdes Peninsula (VP) were equipped with time-depth recorders (TDRs) and accelerometers to compare the foraging performance and types of prey consumed by these two geographically distant colonies. Data from the accelerometers allow for the number of prey capture attempts (PCAs) and the body condition of the animals to be estimated from the drift rate. The following behavioural parameters were studied as a function of the locations, the temperature at 200 m, and the difference in light intensity between the surface and 150 m, using linear mixed models: 1) the depth of the dive, 2) the duration of the bottom phase, 3) the swimming effort in the bottom phase and 4) the number of PCAs in the bottom phase. The results obtained do not show any difference in dive depth, bottom phase duration, or bottom phase swimming effort between the two populations. However, KER individuals have three times the number of PCAs than VP individuals. In addition, KER females leave for the ocean in poorer physical condition than VP females and improve their body condition slower than VP females. These results suggest that the prey caught by these two populations of SES are different. Future studies should aim to more accurately identify the prey consumed by elephant seals and assess their net foraging success, in order to compare the foraging performance of these two colonies.
La distribution et l’abondance des ressources marines sont soumises aux variations des paramètres environnementaux. La capacité des prédateurs marins tels que les éléphants de mer austraux (EMS), Mirounga leonina, à pêcher efficacement détermine leur gain net d’énergie. Dans cette étude, 16 femelles EMS originaires des Îles Kerguelen (KER) et 12 femelles EMS originaires de la Péninsule Valdés (PV) ont été équipées avec de time-depth recorder (TDR) et d’accéléromètres afin de comparer les performances de pêche et les types de proies consommées par ces deux colonies géographiquement éloignées. Les données des accéléromètres permettent d’estimer le nombre de tentatives de captures de proies (TCP) et la condition corporelle des animaux à partir du taux de dérive. Les paramètres comportementaux suivant ont été étudiés en fonction de la localité, de la température à 200 m et de la différence d’intensité lumineuse entre la surface et 150 m à l’aide de modèles linéraires mixtes : 1) la profondeur de plongée, 2) la durée de la phase de fond, 3) l’effort de nage en phase de fond et 4) le nombre de TCP en phase de fond. Les résultats obtenus ne montrent pas de différence de profondeur de plongée, de durée de la phase de fond et d’effort de nage en phase de fond entre les deux populations. Cependant, les individus KER présentent un nombre de TCP trois fois plus élevé que les individus PV. De plus, les femelles KER partent en mer en moins bonne condition physique que les femelles PV et améliorent moins vite leur condition corporelle que les femelles PV. Ces résultats suggèrent que les proies pêchées par ces deux populations d’EMS sont différentes. Des études complémentaires devraient viser à identifier avec plus de précision les proies consommées par les éléphants de mer et évaluer le succès net de pêche afin de comparer l’efficacité des performances de pêche de ces deux colonies.
Fichier principal
Vignette du fichier
2020_Dameron_Nolwenn_GE.pdf (910.38 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-03038305 , version 1 (03-12-2020)

Licence

Attribution - NonCommercial - NoDerivatives

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03038305 , version 1

Cite

Nolwenn Dameron. Évaluation des performances d'acquisition et des types de proies consommées par les femelles éléphants de mer de la Péninsule Valdés et des Îles Kerguelen. Sciences de l'environnement. 2020. ⟨dumas-03038305⟩
40 View
45 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More