Validation d'une nouvelle méthode de raisonnement de la fertilisation azotée sur blé tendre d'hiver - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Validation of a new method of nitrogen fertilization thinking on winter wheat

Validation d'une nouvelle méthode de raisonnement de la fertilisation azotée sur blé tendre d'hiver

Antoine Rabier
  • Function : Author

Abstract

Following the work of Clémence Ravier in 2017, a new reasoning for fertilization of winter wheat appeared to overcome the limits of the balance sheet method. This new way, the integral management, is based on the adaptation of the inputs to the needs of the plant by monitoring the nitrogen status of plants throughout the year. The purpose of this management is to limit the impact of fertilization on the environment while preserving the same level of yield. Thanks to this work, INRAE and Arvalis developed two new methods: APPI-N and CHN. APPI-N is based on INN measures thanks to a N-Tester while CHN works through modelisation. This report presents the follow-up of the trial carried out by the Axéréal cooperative in 2020 as well as the results of the trials carried out over the previous two years. It appears that the APPI-N and CHN methods are characterized by a lower quantity of nitrogen used as well as by later inputs. After three years of trials, these methods could be tested 5 times by the cooperative under different pedoclimatic conditions. The results of these trials show that progress remains to be made in terms of productivity and economic performance. But they are more respectful of the environment thanks to their better use of fertilizer and a lower total quantity. Adjustments must therefore be made, and the study should continue with other crops. These methods will then have to be adapted for use by farmers.
À la suite des travaux de Clémence Ravier en 2017, un nouveau raisonnement de la fertilisation azotée sur blé tendre est apparu pour pallier les limites de la méthode du bilan prévisionnel. Ce nouveau raisonnement, le pilotage intégral, repose sur une adaptation des apports aux besoins de la plante grâce à un suivi de l’état azoté des plantes tout au long de l’année. Le but de ce pilotage est de limiter l’impact de la fertilisation sur l’environnement tout en gardant le même niveau de rendement. Grâce à ces travaux, l’INRAE et Arvalis ont développé deux nouvelles méthodes : APPI-N et CHN. APPI-N est basé sur des mesures d’INN via un N-Tester tandis que CHN fonctionne grâce à une modélisation. Ce rapport présente donc le suivi de l’essai mené par la coopérative Axéréal en 2020 ainsi que les résultats des essais menés au cours des deux années précédentes. Il apparait que les méthodes APPI-N et CHN se caractérisent par une moindre quantité d’azote utilisée ainsi que par des apports plus tardifs. Après trois années d’essais, ces méthodes ont pu être testées 5 fois par la coopérative dans des conditions pédoclimatiques différentes. Les résultats de ces essais montrent que des progrès restent à faire en termes de productivité et de performance économique. En revanche, elles sont plus respectueuses de l’environnement grâce à leur meilleure utilisation de l’engrais et une quantité totale moindre. Des ajustements doivent donc être réalisés et l’étude devrait se poursuivre sur d’autres cultures. Ces méthodes devront alors être adaptées en vue de leur utilisation par les agriculteurs.
Fichier principal
Vignette du fichier
2020_Rabier_Antoine_SIV.pdf (5.72 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-03038628 , version 1 (03-12-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03038628 , version 1

Cite

Antoine Rabier. Validation d'une nouvelle méthode de raisonnement de la fertilisation azotée sur blé tendre d'hiver. Sciences du Vivant [q-bio]. 2020. ⟨dumas-03038628⟩
87 View
507 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More