Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Impact de la réactivité plaquettaire sur le risque ischémique et hémorragique chez les patients sous triple thérapie antithrombotique après un syndrome coronarien aigu

Résumé : Introduction : la thérapie antithrombotique optimale après une intervention coronaire percutanée (ICP) chez les patients sous traitement anticoagulant chronique reste une énigme clinique. L'association d'un anticoagulant oral et d'une bithérapie antiplaquettaire dans ce qu'on appelle la triple thérapie antithrombotique (TAT) augmente le risque d'hémorragie. Le clopidogrel est la seule thiénopyridine recommandée chez les patients sous TAT. On ne sait pas encore si l'utilisation du clopidogrel, par sa réponse variable et son efficacité joue un rôle pertinent dans ce contexte. Objectif : nous avons cherché à étudier l'impact de la réactivité plaquettaire sur les événements ischémiques et hémorragiques chez les patients sous TAT après un syndrome coronarien aigue (SCA). Méthodes : cette étude prospective et observationnelle a été menée dans deux hôpitaux universitaires. L'indice de réactivité plaquettaire (PRI) a été déterminé en étudiant la phosphorylation de la protéine VASP, 24 heures après une dose de charge de clopidogrel chez des patients sous TAT après un SCA. Le critère de jugement principal a été l'incidence d’événements indésirables cérébraux ou cardiovasculaires majeurs (MACCE) à 6 mois en fonction du PRI (HTPR). Le critère de jugement secondaire était l'incidence des hémorragies selon la classification de la thrombolyse dans l'infarctus du myocarde (TIMI) à 6 mois en fonction du PRI (LTPR). Résultats : 491 patients ont été suivis pendant 6 mois. Seulement 7,7 % des patients ont subi une MACCE et 17,3 % des patients ont eu des saignements pendant le suivi. Il n'y avait pas de relation significative entre le HTPR et l'incidence de MACCE (p = 0,56) et il ne semble pas y avoir de relation significative entre la LTPR et l'incidence des saignements (p = 0,085). L'AVK est associée à une plus forte incidence de MACCE et de saignements et la grande majorité des événements se sont produits au cours des premiers mois. Conclusion : l'indice VASP n'a pas permis de prédire les résultats chez les patients post-SCA sous TAT. Nous confirmons que les anticoagulants oraux directs (AOD) devraient être prioritaires en raison d’un profil de sécurité supérieure aux l'AVK dans le régime TAT.
Complete list of metadatas

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03043401
Contributor : Faculté de Médecine Amu <>
Submitted on : Monday, December 7, 2020 - 11:48:11 AM
Last modification on : Wednesday, December 9, 2020 - 3:28:08 AM

File

THESE_PRI_et_TAT-1.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03043401, version 1

Collections

Citation

Geoffrey Paris. Impact de la réactivité plaquettaire sur le risque ischémique et hémorragique chez les patients sous triple thérapie antithrombotique après un syndrome coronarien aigu. Sciences du Vivant [q-bio]. 2020. ⟨dumas-03043401⟩

Share

Metrics

Record views

19

Files downloads

9