Quels peuvent être les facteurs impactant le vécu des sages-femmes en salle de naissance dans l’accompagnement des couples dont l’enfant est atteint d’une pathologie létale et n’ayant pas souhaité l’interruption médicale de grossesse ? - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Quels peuvent être les facteurs impactant le vécu des sages-femmes en salle de naissance dans l’accompagnement des couples dont l’enfant est atteint d’une pathologie létale et n’ayant pas souhaité l’interruption médicale de grossesse ?

Abstract

Background: in France, in 2017, 1480 women have chosen to continue their pregnancy, knowing their child was carrying a lethal pathology, even if they could have done a termination of pregnancy. This means that nowadays, midwives are taking more frequent care of these patients, especially during childbirth. During this unusual medical care, these professionals can feel intense and various emotions. Objective: this study investigates the existence of various factors having an impact on midwives’ feelings while taking care of these patients. Population and method: as part of a retrospective regional multi-center descriptive study midwives working in hospitals in Ile-de-France answered an online survey. It was circulated between July 10 and October 28, 2019. Results: 134 responses have been collected. 47% of midwives said they were satisfied with the support provided, 38.8% were sad by identification with the person suffering, 9% were anxious in anticipation of the tragic event and 5.2% were angry because of their impotence in this situation. The individual characteristic influencing the midwives' experiences, positively, was self-confidence (p = 0.031), and negatively, was stress (p = 0.019). This study shows that the presence of a prenatal diagnosis team (p = 0.014), file transmissions between the prenatal diagnosis teams and those in the birthing room (p = 0.02), the presence of a pediatrician to welcome the child (p=0,01) leads to a better satisfaction of the provided support. Four other influencing factors on midwives’ feelings were also pointed out: uncompromising support for the patient (p <0.001), well-appropriated responses to her needs (p <0.001), spending necessary amount of time with her (p = 0.001) and a greatest confidence-inspiring relationship build up (p = 0.013). Satisfied midwives got an overall sense of belonging (p <0.001) and felt less lonely (p <0.001) than those who were sad, anxious or angry in supporting these patients. They thought they had more knowledge (p = 0.01), skills (p = 0.015) and experience (p <0.001) than the others. Support, help, empathy, listening as well as benevolence brought to the couple were essential concepts for the midwives during the accompaniment. Conclusion : This study shows that the environment plays an important role into midwives’ satisfaction, no matter their own personal experience. All these environment’s aspects are keys to their satisfaction: the time spent with the couple, the sense of belonging, the collaboration with a prenatal diagnosis team and the presence of a pediatrician to welcome the newborn.
Contexte : en France, en 2017, 1480 femmes ont choisi de poursuivre leur grossesse, alors que leur enfant était porteur d’une pathologie létale et qu’une IMG aurait pu être réalisée. De ce fait, les sages-femmes prennent de plus en plus fréquemment en charge ces patientes, notamment lors de l’accouchement. Durant cet accompagnement, les ressentis de ces professionnelles sont intenses et variés. Objectif : l’objectif de cette étude est de rechercher l’existence de facteurs impactant le vécu des sages-femmes lors de la prise en charge de ces patientes. Population et méthode : une étude descriptive rétrospective multicentrique régionale par questionnaire en ligne auprès des sages-femmes hospitalières d’Île-de-France a été réalisée. Celui-ci a été diffusé entre le 10 juillet 2019 et le 28 octobre 2019. Résultats : 134 réponses ont été obtenues. Parmi celles-ci, 47% des sages-femmes se disaient satisfaites de l’accompagnement réalisé, 38,8% tristes par identification à celui qui souffre, 9% angoissées par anticipation de l’événement tragique et 5,2% en colère face à l’impuissance devant la situation. La caractéristique individuelle influençant le vécu des sages-femmes, de façon positive, était la confiance en soi (p=0,031), et de façon négative, était le stress (p=0,019). La présence d’une équipe de DAN (p=0,014), la transmission des dossiers entre cette équipe et celle de salle de naissance (p=0,02), l’intervention d’un pédiatre dans la prise en charge du nouveau-né (p=0,01) étaient des facteurs augmentant la satisfaction de l’accompagnement réalisé. Quatre autres facteurs influençant ont également été relevés : un accompagnement non contrarié de la patiente (p<0,001), des réponses adaptées à ses besoins (p<0,001), un temps nécessaire passé auprès d’elle (p=0,001) et une plus grande relation de confiance établie avec elle (p=0,013). Les sages-femmes satisfaites se sentaient significativement plus à leur place (p<0,001) et moins seules (p<0,001) dans l’accompagnement que celles tristes, angoissées ou en colère. Elles pensaient avoir plus de connaissances (p=0,01), de compétences (p=0,015) et d’expérience (p<0,001) que les autres. Le soutien, l’aide, l’empathie, l’écoute ainsi que la bienveillance apportés au couple se sont révélés être des notions primordiales. Conclusion : au-delà de l’expérience personnelle de chaque sage-femme, cette étude montre que l’environnement joue un rôle important pour la satisfaction de l’accompagnement. Il comprend notamment le temps passé avec le couple, le fait de se sentir à sa place, la collaboration avec une équipe de DAN et la présence d’un pédiatre pour accueillir le nouveau-né.
Fichier principal
Vignette du fichier
memoire_esfbaudelocque_Grange_Segolene_DUMAS.pdf (1.65 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-03064662 , version 1 (17-02-2021)

Licence

Attribution - NonCommercial - NoDerivatives

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03064662 , version 1

Cite

Ségolène Grangé. Quels peuvent être les facteurs impactant le vécu des sages-femmes en salle de naissance dans l’accompagnement des couples dont l’enfant est atteint d’une pathologie létale et n’ayant pas souhaité l’interruption médicale de grossesse ?. Gynécologie et obstétrique. 2020. ⟨dumas-03064662⟩
184 View
140 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More