L’ergothérapie auprès des personnes sans domicile : une nouvelle perspective pour l’ergothérapie - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

L’ergothérapie auprès des personnes sans domicile : une nouvelle perspective pour l’ergothérapie

Abstract

Introduction: According to the World Health Organization,participation in occupations has a positive influence on human health and well-being. Homeless people are at risk of being restricted in their occupational participation. In France, the lack of studies on this issue has been hampering the development of occupational therapy in this field. Using the Model of Human Occupation, this study aimed to explore the occupational participation of homeless people during their pathway, current occupational therapy practices and development prospects for occupational therapy. Method: Semi-structured interviews were conducted with eight peer workers and four occupational therapists. A verbatim analysis was then carried out to highlight the main themes. Results: The majority of participants reported that homeless people mainly engaged in occupations that enabled them to meet their physiological needs, gain money, have social interactions with their peers and fill the rest of their days. However, homeless people lacked meaning and pleasure in their daily life and in their occupations. Low motivation, low self-esteem, the lack of goals, the loss of roles and the environment acted as a constraint on occupational participation. Using a community approach and their expertise,occupational therapists can create environments and opportunities that facilitate occupational participation of homeless people. Conclusion: Similar results have been highlighted in foreign studies. Homeless people may have difficulty in participating in meaningful occupations. Occupational therapists can have a relevant role with this population.These results raise the questions of the inclusion of occupational therapists into support systems and of the funding of these occupational therapy services. In addition, the roles of the occupational therapist with this population could be included in the curriculum of occupational therapy students in order to raise awareness among current and future occupational therapists.
Introduction : D’après l’Organisation Mondiale de la Santé, la participation à des occupations a une influence positive sur la santé et le bien-être de l’être humain. Les personnes sans domicile sont à risque d’être limitées dans leur participation occupationnelle. En France, le manque d’études sur cette question freine le développement de l’ergothérapie dans ce domaine. À l’aide du Modèle de l’Occupation Humaine, cette étude visait à explorer la participation occupationnelle des personnes sans domicile au cours de leur parcours, les pratiques ergothérapiques actuelles et les perspectives de développement pour l’ergothérapie. Méthode : Des entretiens semi-directifs ont été conduits auprès des huit travailleurs pairs et de quatre ergothérapeutes. Une analyse des verbatims a ensuite été réalisée pour mettre en évidence les thèmes principaux. Résultats : La majorité des participants ont rapporté que les personnes sans domicile s’engageaient principalement dans des occupations qui permettaient de répondre à leurs besoins physiologiques, de gagner de l’argent, d’avoir des interactions sociales avec leurs pairs et de remplir l’ennui dans leurs journées. Cependant, les personnes sans domicile manquaient de sens et de plaisir dans leur quotidien et dans leurs occupations. La faible motivation, la faible estime personnelle, la perte des rôles et l’environnement agissaient comme une contrainte à la participation occupationnelle. À l’aide d’une approche communautaire et de leur expertise, les ergothérapeutes peuvent créer des environnements et des opportunités qui favorisent la participation occupationnelle des personnes sans domicile. Conclusion : Des résultats similaires ont été mis en évidence dans les études étrangères. Les personnes sans domicile peuvent avoir des difficultés à participer à des occupations signifiantes. Les ergothérapeutes peuvent avoir un rôle pertinent auprès de cette population. Ces résultats questionnent l’inclusion d’ergothérapeutes dans les dispositifs d’aide et le financement de ces prestations ergothérapiques. Par ailleurs, les rôles de l’ergothérapeute auprès de cette population pourraient être inclus dans la formation des étudiants en ergothérapie afin de sensibiliser les professionnels d’aujourd’hui et de demain.
Fichier principal
Vignette du fichier
PHANATZIS-Océane-UE6.5-Mémoire.pdf (1.79 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-03066809 , version 1 (15-12-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03066809 , version 1

Cite

Océane Phanatzis. L’ergothérapie auprès des personnes sans domicile : une nouvelle perspective pour l’ergothérapie. Médecine humaine et pathologie. 2020. ⟨dumas-03066809⟩
115 View
631 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More