Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Utilisation de la scintigraphie à la mébrofénine pour la prise en charge chirurgicale des métastases hépatiques des cancers colorectaux

Résumé : Objectif : cette étude compare la scintigraphie hépatique à la 99mTc-mébrofénine (SHM) à la volumétrie hépatique (VH) dans l’évaluation préopératoire des métastases hépatiques des cancers colorectaux (MHCCR). Les critères d’étude sont : la défaillance hépatique post hépatectomie (DHPH) et l’hémorragie post hépatectomie (HPH) selon ISGLS ; la fistule biliaire (FB) et la morbi-mortalité post hépatectomie (MPH) selon Clavien-Dindo. Matériel et méthode : les patients porteurs de MHCCR, inclus de février 2013 à juin 2020 à l’ICM Val d’Aurelle, ont bénéficié au minimum d’une SHM et d’une hépatectomie. La SHM initiale avec ou sans embolisation veineuse hépatique (EVH) et la SHM préopératoire si réalisée ont été rétrospectivement étudiées. Les volumétries correspondantes ont été mesurées a posteriori en accord avec le projet chirurgical. Le seuil d’augmentation du risque de DHPH a été placé à un taux d’extraction de la mébrofénine (TEM) pour le futur foie restant (TEMFFR) de 2,69%/min/m² et à un pourcentage de futur foie restant (%FFR) de 30%. Les analyse des DHPH, HPH, FB, MPH ont été comparées pour les volumétries et les scintigraphies par test de c2. Résultats : 84 patients inclus : 71 (84%) ont eu une hépatectomie majeure ; 44 (52%) ont eu une embolisation portale et 1 (1%) une ligature chirurgicale sus hépatique droite. 28 (33%) ont eu une hépatectomie en 2 temps. Pour les SHM pré opératoires : 11 (13%) patients présentaient un TEMFR < 2,69%/min/m² dont 2 avec respect du projet chirurgical. Pour les VH pré opératoires : 26 (30%) présentaient un %FFR < 30%. Pour 61 (72%), la SHM était en accord avec la VH ; pour 17 (20%), la SHM ne prédisait pas de risque de DHPH et la VH prédisait un risque ; pour 4 (4%), la SHM prédisait un risque et la VH ne prédisait pas de risque. Il existait 12 patients (14%) avec DHPH ; 12 (14%) avec fistule biliaire ; 7 (8%) avec HPH ; 39 (46%) avec Clavien ≥ 1 dont 1 décès. L’étude comparative SHM vs VH n’a montré aucune différence significative pour la prédiction des morbidités post hépatectomie pour la DHPH, HPH, FB, MPH. Conclusion : dans cette étude, la SHM est une aide à la décision et ne présente pas de sur-risque de morbi-mortalité comparée à la VH. Elle permet d’élargir la prise en charge chirurgicale par hépatectomie majeure à davantage de patients (20%).
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03073881
Contributor : Scd Université de Montpellier Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Wednesday, December 16, 2020 - 12:15:40 PM
Last modification on : Monday, October 11, 2021 - 1:25:03 PM

File

Thèse Guillaume de Meeus.pdf
Files produced by the author(s)

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution - NonCommercial - ShareAlike 4.0 International License

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03073881, version 1

Collections

Citation

Guillaume de Meeus. Utilisation de la scintigraphie à la mébrofénine pour la prise en charge chirurgicale des métastases hépatiques des cancers colorectaux. Médecine humaine et pathologie. 2020. ⟨dumas-03073881⟩

Share

Metrics

Record views

31

Files downloads

48