Evaluation en langue première chez des enfants allophones scolarisés en moyenne section de maternelle lors du bilan de santé des 3-4 ans - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Assesment in their first language with allophone children 4 years old during the school medical examination

Evaluation en langue première chez des enfants allophones scolarisés en moyenne section de maternelle lors du bilan de santé des 3-4 ans

Abstract

The objective of our study was to assist school doctor in the detection of primary oral language disorder in allophone and/or newly-arrived 4 years old children attending kindergarten. Our population was recruited from 7 schools in the Bordeaux area. All the children corresponded to profile 3 or "delay" on the ERTL 4 test. The protocol consisted of assessing each child in his first language using the « ELAL D’Avicenne » and filling in a questionnaire with the parents on their child's language background in the presence of an interpreter. Our study has shown, in agreement with the literature, that while first language assessment in allophone children in middle kindergarten is relevant in the context of screening for a language disorder, it is not sufficient to determine referral to a speech therapist. Indeed, the particularities linked to a migrant population must commit professionals (medical, paramedical, psychologists, teachers) to work in a network in order to evaluate together the consequences of migration, particularly on language development.
L’objectif de notre étude était d’aider les médecins scolaires dans la détection d’un trouble primaire du langage oral chez des enfants allophones et/ou primo-arrivants scolarisés en moyenne section de maternelle. Au regard des apports théoriques, il nous a paru pertinent d’évaluer ces enfants dans leur langue première pour pouvoir dépister un éventuel trouble du langage et les adresser à un.e orthophoniste. Notre population a été recrutée dans 7 écoles de l’agglomération bordelaise. Tous les enfants correspondaient au profil 3 ou « retard » au test des ERTL4. Le protocole a consisté à évaluer chaque enfant dans sa langue première grâce à l’ELAL d’Avicenne et à remplir avec les parents un questionnaire sur le parcours langagier de leur enfant en présence d’un interprète. Les résultats montrent que si une évaluation en langue première est pertinente chez des enfants allophones scolarisés en moyenne section de maternelle dans le cadre d’un dépistage d’un trouble du langage, elle n’est cependant pas suffisante pour déterminer l’adressage vers un.e orthophoniste. En effet, les particularités liées à une population migrante doivent engager les professionnels (médicaux, paramédicaux, psychologues, enseignants) à travailler en réseau afin d’évaluer ensemble les conséquences de la migration notamment sur le développement du langage.
Fichier principal
Vignette du fichier
ORTH_2020_JALABERT.pdf (618.7 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-03086639 , version 1 (22-12-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03086639 , version 1

Cite

Agnès Jalabert. Evaluation en langue première chez des enfants allophones scolarisés en moyenne section de maternelle lors du bilan de santé des 3-4 ans. Sciences cognitives. 2020. ⟨dumas-03086639⟩
90 View
15 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More