Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Le parc national Uluru-Kata Tjuta, témoin d'une colonisation facteur d'évolution culturelle

Résumé : La colonisation façonne les territoires mais aussi les hommes. Au regard du passé colonial de beaucoup de pays, sa mise en pratique n’a pas été des plus respectueuses envers les populations autochtones. La colonisation est synonyme de perte des traditions et d’effacement identitaire. En ce qui concerne l’Australie, les répercussions environnementales et humaines sont sans précédent. Ce mémoire se concentre sur la manière dont la colonisation devient un acteur dans l’influence réciproque des cultures. La colonisation en Australie est abordée avec du recul. Tout en traitant les côtés négatifs, elle est appréhendée comme facteur de mutation culturelle. Il est vrai que la culture aborigène s’est façonnée au contact des connaissances britanniques mais les Anglais se sont également imprégnés de certaines caractéristiques aborigènes qui font d’eux, aujourd’hui, des Australiens. Le mémoire explore cette piste tout en apportant une dimension environnementale.
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03097390
Contributor : Versailles Ensa Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Tuesday, January 5, 2021 - 12:29:40 PM
Last modification on : Thursday, July 8, 2021 - 1:52:35 PM
Long-term archiving on: : Wednesday, April 7, 2021 - 9:25:33 AM

File

Léa CIVEL.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03097390, version 1

Citation

Léa Civel. Le parc national Uluru-Kata Tjuta, témoin d'une colonisation facteur d'évolution culturelle. Architecture, aménagement de l'espace. 2020. ⟨dumas-03097390⟩

Share

Metrics

Record views

17

Files downloads

9