Le plantain dans l’alimentation des chèvres au pâturage : effets sur leurs performances zootechniques et leur santé - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Plantain in the feed of grazing goats: effects on their zootechnical performances and health

Le plantain dans l’alimentation des chèvres au pâturage : effets sur leurs performances zootechniques et leur santé

Oriane Robinne
  • Function : Author

Abstract

In a context of price volatility and low food autonomy of goat farmers, grazing may take on a more important role in goat feeding. Plantain lanceolate is a plant reputed to be rich in minerals and proteins, resistant and easy to grow. It contains iridoids, bioactive compounds with anti-inflammatory properties. According to some studies, it allows a gain of weight in lambs and a decrease in gastrointestinal parasites in sheep. The trial carried out in Patuchev gave a first idea of the effects of plantain in the feed of dairy goats on their zootechnical performances and health, a study never before carried out. According to the results of the experiment, the total nitrogen content is lower than in multispecies grassland: 9.2% of DM compared to 14.5% for PME. Plantain causes a drop in milk (-14%) and a drop in urea (-15%). Plantain did not improve animal health: weight and body condition score remain the same. There was no effect on gastrointestinal parasitism. These results can be explained by the quality of the plantain grasslands, reflecting a probable nitrogen deficiency. The quantity available may have been misestimated, as plantain is difficult to collect and little is known about it. The goats were not parasitized at the beginning of the experiment, which could not show an effect of plantain on gastrointestinal strongles.
Dans un contexte de volatilité des prix et de faible autonomie alimentaire des éleveurs caprins, le pâturage peut prendre une place plus importante dans l’alimentation des chèvres. Le plantain lancéolé est un plante réputée pour être riche en minéraux et protéines, résistante et facile à cultiver. Elle comprend des iridoïdes, composés bioactifs dont les propriétés sont anti-inflammatoires. Selon certaines études, elle permet un gain de poids vif chez les agneaux et une diminution des parasites gastro-intestinaux chez les brebis. L’essai mené à Patuchev a permis d’avoir une première idée sur les effets du plantain dans l’alimentation des chèvre laitière sur leurs performances zootechniques et leur santé, étude encore jamais réalisée auparavant. D’après les résultats, la matière azotée totale est plus faible qu’en prairie multi-espèces : 9,2 % de MS contre 14,5 % pour la PME. Le plantain engendre une baisse de lait (- 14 %) et une baisse d’urée (- 15 %). Le plantain n’a pas permis une amélioration de la santé animale : le poids et la note d’état corporel restent les mêmes. Il n’y a pas eu d’effet sur le parasitisme gastro-intestinal. Ces résultats peuvent être expliqués par la qualité des prairies de plantain, traduisant une probable carence en azote. La quantité disponible a pu être mal estimée, le plantain étant difficile à ramasser, et peu connu. Les chèvres n’étaient pas parasitées au début de l’expérimentation, ce qui n’a pas pu montrer un effet du plantain sur les strongles gastro-intestinaux.
Fichier principal
Vignette du fichier
2020_Robinne_Oriane_SAED.pdf (3.5 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-03102274 , version 1 (07-01-2021)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03102274 , version 1

Cite

Oriane Robinne. Le plantain dans l’alimentation des chèvres au pâturage : effets sur leurs performances zootechniques et leur santé. Sciences du Vivant [q-bio]. 2020. ⟨dumas-03102274⟩
238 View
584 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More