Impact pronostique du CD43 dans le lymphome du manteau - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Prognostic impact of CD43 in mantle cell lymphoma

Impact pronostique du CD43 dans le lymphome du manteau

Abstract

CD43 expression is inconstant in mantle cell lymphoma (MCL). However, its implication on survival has not been highlighted. A retrospective study from 2014 to 2019 was carried out on 42 patients with MCL at the teaching hospitality of Caen in order to perform CD43 impact on overall survival (OS) and progression-free survival (PFS). This study is based on the quantification of the intensity of CD43. It’s more developed in lymph node rather than blood (371.7 and 174.3 respectively, p= 0.038). CD43 positivity was admitted for an MFI (mean of fluorescence) greater than 300 (peripheral blood) and 500 (lymph node). In peripheral blood, despite reduced survival for patients with CD43+, OS and PFS are not significantly different. In lymph node, the CD43’s positivity would be linked to a less favorable OS ((5.11 vs 1.35) and PFS (4.70 vs 1.35), p= 0.033. In this study, the positivity of CD43 would be a marker of poor prognosis, confirmed by a multivariate analysis. Due to the small size of this study, these data must be confirmed by a larger cohort.
L’expression du CD43 est variable dans le lymphome du manteau. Toutefois, son implication sur la survie n’a pas été exploitée. Une étude rétrospective de 2014 à 2019 a été réalisée sur 42 patients atteints d’un lymphome du manteau (MCL) au centre hospitalo-universitaire de Caen afin d’évaluer l’impact du CD43 sur la survie globale (OS) et la survie sans progression (PFS) dans le MCL. Cette étude est basée sur la quantification de l’intensité du CD43. Cet antigène est davantage exprimé par les cellules du manteau ganglionnaire plutôt que sanguine (371.7 et 174.3 respectivement, p=0.038). La positivité du CD43 a été admise pour une MFI (médiane d’intensité de fluorescence) supérieure à 300 dans le sang périphérique et 500 dans le ganglion. Dans le sang périphérique, malgré une survie moindre des patients CD43+, l’OS et la PFS ne sont pas significativement différentes. Dans le ganglion, la positivité du CD43 serait en lien avec une OS (5.11 vs 1.35) et une PFS (4.70 vs 1.35) moins favorable (p= 0.033). Dans cette étude, la positivité du CD43 serait un marqueur de mauvais pronostic. De par le faible effectif de l’étude, ces données doivent être confirmées par une cohorte plus importante.
Fichier principal
Vignette du fichier
MATTE-Alexandre.pdf (5.72 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-03103760 , version 1 (08-01-2021)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03103760 , version 1

Cite

Alexandre Matte. Impact pronostique du CD43 dans le lymphome du manteau. Sciences pharmaceutiques. 2020. ⟨dumas-03103760⟩
72 View
389 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More