Impact d'une formation par simulation in-situ à des situations d'urgences rencontrées en milieu isolé, réalisée sur le personnel soignant du dispensaire de Wé, Lifou, Nouvelle-Calédonie - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Impact d'une formation par simulation in-situ à des situations d'urgences rencontrées en milieu isolé, réalisée sur le personnel soignant du dispensaire de Wé, Lifou, Nouvelle-Calédonie

Abstract

De nombreux médecins généralistes, intervenant souvent en première ligne des secours, se sentent insuffisamment formés à l’urgence. Dans les milieux isolés, ils n’ont pas accès facilement à la formation médicale continue. La simulation en santé est devenue une méthode pédagogique à part entière ces dernières années. Alors que les centres de simulation ne sont pas encore répandus et que leur coût paraît prohibitif, la simulation in-situ est une alternative prometteuse permettant accessibilité, haute fidélité, à moindre coût, pour entrainer des équipes entières dans leurs conditions de travail habituel. Quel serait l’impact d’une formation à l’urgence par simulation in-situ en milieu isolé ? Matériel et méthode : notre étude est monocentrique, interventionnelle, prospective. Elle a pour but d’évaluer les compétences techniques (échelle TAPAS remaniée) et non techniques (échelle CTS) des 22 professionnels de santé du dispensaire de Wé (Lifou, Nouvelle Calédonie), répartis en 6 équipes, sur un programme d’éducation à trois situations d’urgences rencontrées en milieu isolé : arrêt cardio-respiratoire (ACR), choc anaphylactique (CA) et traumatisme crânien grave (TC), sur trois sessions de simulations in-situ en juillet, septembre et novembre 2019. Résultats : le personnel soignant du dispensaire de Wé a une évolution positive significative des compétences techniques sur deux scenarii (ACR p-value = 0.015, CA p-value = 0.015) et à la limite de la significativité pour le troisième (TC p-value = 0.083) ; l’évolution des compétences non techniques n’est positive de façon significative que pour le scenario ACR (p-value = 0.0155, CA p = 0.401, TC p-value = 0.401). Conclusion : la formation à l’urgence par simulation in-situ, au dispensaire de Wé, améliore les compétences techniques du personnel soignant sur les trois scenarii, et les compétences non techniques sur le scenario ACR. La mise en place d’une formation médicale continue par simulation in-situ dans les milieux isolés, permettrait d’améliorer la prise en charge des urgences vitales des équipes soignantes, en privilégiant tout d’abord la formation de formateurs et en développant des unités mobiles de formation par la suite.
Fichier principal
Vignette du fichier
SEINCE Marie_thèse.pdf (3.43 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-03116608 , version 1 (20-01-2021)

Licence

Attribution - NonCommercial - ShareAlike

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03116608 , version 1

Cite

Marie Seince. Impact d'une formation par simulation in-situ à des situations d'urgences rencontrées en milieu isolé, réalisée sur le personnel soignant du dispensaire de Wé, Lifou, Nouvelle-Calédonie. Médecine humaine et pathologie. 2020. ⟨dumas-03116608⟩
105 View
392 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More