Colonisation fécale par des entérobactéries productrices de bêta-lactamases à spectre étendu chez les individus sains dans la communauté : actualisation d’une revue de littérature de 2016 - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Fecal colonization by extended-spectrum beta-lactamase-producing Enterobacteriaceae among healthy individuals of the community: update of a 2016 systematic review

Colonisation fécale par des entérobactéries productrices de bêta-lactamases à spectre étendu chez les individus sains dans la communauté : actualisation d’une revue de littérature de 2016

Abstract

Introduction: antibioresistance is one of the biggest threat of the twenty first century. The fecal carriage of extended spectrum beta lactamase producing enterobacteria (ESBL-PE) is a hidden plague and the world prevalence was 14% in 2016, according to Karanika and al. systematic review of the litterature. The goal of our study was to determine in which direction this rate had evolved. Methods: systematic review of the litterature acording to the PRISMA model via the PUBMED and SCOPUS databases and among the grey litterature between july 15th 2015 and may 20th 2020. Selection of the studies containing data regarding the fecal carriage of ESBL-PE among healthy individuals of the community for each World Health Organization defined region. The prevalence of ESBL-PE and the distribution of the different types of bacteria and enzymes were extracted. Results: twelve studies out of 1014 were included. The pool prevalence of ESBL-PE fecal colonization is currently estimated at 22,9% worldwide versus 14% in 2016, showing an 8,9% growth since july 2015. The highest prevalence is in South East Asia (41,6%) and in Africa (38%) and the smallest in the West Pacific region (15,4%) and in Europe (6,1%). No study corresponding to the inclusion criteria was found for the American and East Mediterranean regions. The most frequently isolated bacteria is Escherichia coli and the enzymes are CTX-M 14 and 15. Conclusions: the prevalence of ESBL-PE fecal carriage among healthy individuals in the community, altough uneven, globally keeps on growing. It is becoming worrysome and must be taken in consideration by the industrials, the politicians, the health workers and the population in order to avoid a heath disaster.
Introduction : l’antibiorésistance est une des grandes menaces du vingt et unième siècle. Le portage fécal d’entérobactéries productrices de bêta-lactamases à spectre étendu (BLSE-PE) est un fléau invisible et la prévalence mondiale en 2016 de la colonisation chez les individus sains de la communauté était de 14% selon une revue de la littérature de Karanika et al. L’objectif de notre étude était de déterminer dans quel sens ce taux avait évolué. Matériels et Méthodes : revue systématique de la littérature selon le modèle PRISMA via les bases de données Pubmed, SCOPUS et au sein de la littérature grise entre le 11 juillet 2015 et le 20 mai 2020. Sélection des études contenant des données sur le portage fécal de BLSE-PE chez les individus sains de la communauté, pour chaque région définie par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). La prévalence de BLSE-PE et la distribution des différents types de bactéries et d’enzymes ont été extraites. Résultats : douze études sur 1014 ont été incluses. La prévalence globale de la colonisation fécale de BLSE-PE est actuellement estimée à 22,9% au niveau mondial contre 14% en 2016, soit une croissance depuis juillet 2015 de 8,9%. La prévalence est plus élevée en Asie du Sud Est (41,6%) et en Afrique (38%) et plus faible dans la région pacifique Ouest (15,4%) ainsi qu’en Europe (6,1%). Aucune étude ne correspondant aux critères d’éligibilité n’était disponible pour les zones régionales Américaines et de l’est de la Méditerranée. La bactérie la plus souvent isolée est E. coli et les enzymes CTX-M 14 et 15 sont les plus fréquemment retrouvées. Conclusion : le taux de portage de BLSE-PE chez les individus sains de la communauté bien qu’inégal au niveau mondial, poursuit sa croissance. Il devient inquiétant et doit être pris en considération par les industriels, les politiques, les professionnels de santé et la population afin d’éviter une catastrophe sanitaire.
Fichier principal
Vignette du fichier
Med_generale_2020_Peyraud_Vallet.pdf (1.19 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-03116876 , version 1 (20-01-2021)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03116876 , version 1

Cite

Caroline Peyraud, Fanny Vallet. Colonisation fécale par des entérobactéries productrices de bêta-lactamases à spectre étendu chez les individus sains dans la communauté : actualisation d’une revue de littérature de 2016. Médecine humaine et pathologie. 2020. ⟨dumas-03116876⟩
123 View
496 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More