Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Définition objective du cœur d'athlète [DOCA]

Résumé : Introduction : Un remodelage cardiaque électrique et morphologique survient chez les athlètes. Cependant, peu d’article se sont intéressés à la quantité d’entrainement nécessaire pour l’obtenir. Méthode : Cette étude avait pour but de décrire le remodelage cardiaque électrique (évalué par ECG) et morphologique (évalué par échocardiographie) chez des sportifs ayant un volume d’entrainement différent : des athlètes élite (AE) s’entrainant plus de 12 h/semaine (n =126), des athlètes s’entrainant de 4 à 12 h/semaine (n=151) en comparaison avec un groupe de non-athlète (NA), s’entrainant moins de 4 h/semaine (n =121). Résultats : Les AE s’entrainaient 18 heures/semaine [17,5 ; 20] contre 7 [5 ; 10] pour les Athlètes et 1 [0 ; 3] pour les sujets NA. Le remodelage électrique et morphologique était présent chez les Athlètes et AE. Nous avons retrouvé une fréquence cardiaque (FC) significativement plus basse chez les AE par rapport aux Athlètes et NA (53,9 ± 9,6 bpm contre respectivement 62,0 ± 12,5 bpm et 66,0 ± 12,6 bpm, p<0,001) et un ventricule gauche plus dilaté (DTDVGi : 29,4±2,3 mm/m2 ; 27,6±2,6 mm/m2 et 26,1±2,4 mm/m2, p<0.001, chez les AE, les Athlètes et les NA respectivement). Le remodelage morphologique et ECG était corrélé au nombre d’heure d’entrainement/semaine. Une valeur seuil de 12 heures/semaine permettant de discriminer les sujets avec une FC<50bpm et à 13 heures/semaine pour un DTDVGi>31mm/m2. Les modifications de la géométrie du VG était plus marqué chez les AE dont seulement 74,1% sont dans la normale contre 89,3% pour les Athlètes et 99,0% pour les NA (p<0,001). Chez les AE le remodelage électrique et morphologique est plus marqué chez les athlètes-élite d’endurance (AEE) par rapport aux athlètes-élite de non-endurance (AENE) avec une FC plus basse (respectivement 51,9 ± 8,1 bpm, 59,7 ± 11,4 bpm, p<0,001) et un ventricule gauche plus dilaté (DTDVGi à 30,1±1,9 mm/m2 chez les AEE contre 27,7 ± 2,5 mm/m2 chez les AENE, p<0,001). Conclusion : Le remodelage électrique et morphologique est lié au volume d’entrainement et au type de sport. Néanmoins des valeurs supérieures aux limites de la normale sont réservées aux athlètes d’endurance ayant des volumes d’entrainement très importants, au-dessus des seuils utilisés actuellement.
Complete list of metadatas

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03123904
Contributor : Santé Uca <>
Submitted on : Thursday, January 28, 2021 - 11:38:29 AM
Last modification on : Monday, February 22, 2021 - 9:16:12 AM

File

 Restricted access
To satisfy the distribution rights of the publisher, the document is embargoed until : 2022-01-01

Please log in to resquest access to the document

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03123904, version 1

Collections

Citation

Thibault Lachard. Définition objective du cœur d'athlète [DOCA]. Sciences du Vivant [q-bio]. 2020. ⟨dumas-03123904⟩

Share

Metrics

Record views

45