Le rôle des femmes dans la reconstruction post-génocide au Rwanda - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Le rôle des femmes dans la reconstruction post-génocide au Rwanda

Abstract

Suite au génocide perpétré entre avril et juillet 1994 au Rwanda, près d’un million de personnes, en majorité des hommes, perdent la vie. Les femmes doivent alors prendre en main le processus de reconstruction nationale, davantage par nécessité que par volonté. À travers des lois mises en place par le gouvernement d’un côté et l’implication de la société civile, avec l’appui d’acteurs extérieurs, de l’autre, les femmes ont grandement contribué au soutien matériel, psychologique, économique et sanitaire de la population. Longtemps considérées comme des citoyennes de second rang, les Rwandaises sont subitement devenues cheffes de famille et citoyennes actives. Si aujourd’hui le Rwanda fait office d’exemple en matière d’égalité des sexes par bien des aspects, la réalité n’est pas aussi simple et de nombreuses disparités persistent. Toutefois, force est de constater que le contexte historique national, façonné par le Président Paul Kagame, a permis une implication et une autonomisation sans précédent des femmes rwandaises.
Fichier principal
Vignette du fichier
CHANQUOY-KHALIL-5SID-2020.pdf (2.56 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-03127922 , version 1 (01-02-2021)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03127922 , version 1

Cite

Laurène Chanquoy, Dana Khalil. Le rôle des femmes dans la reconstruction post-génocide au Rwanda. Science politique. 2020. ⟨dumas-03127922⟩
471 View
1587 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More