Apprendre à raconter une histoire avec les marottes ou les images séquentielles au cycle 1 - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Apprendre à raconter une histoire avec les marottes ou les images séquentielles au cycle 1

Abstract

Language is a cornerstone in preschool, therefore I decided to focus on the development of the spoken language in second and third year of preschool. One of the main goals of the study was to develop the pupils language skills by teaching them how to tell stories with puppets or images. This objective led me to build a sequence based on the volume Le petit bonhomme de pain d’épice. I formed 4 language groups, two of which worked with puppets and the other two with images. The goal is to compare the two methods in terms of ability to tell, story content, syntactic development and the scaffolding brought with. The results showed that the groups with the images are closer syntactically to the written language and that they built more complex sentences. The puppet groups however, use an oral syntax and are able to go on quickly using many simple sentences. Eventually, all pupils improved in terms of language skills but differently depending on the method.
Le langage a une place primordiale à l’école maternelle, c’est pourquoi j’ai choisi d’axer mon travail sur le développement du langage oral dans ma classe de moyenne et grande section. Un des objectifs principaux de l’étude était de développer le langage des élèves en leur apprenant à raconter avec des marottes ou avec des images séquentielles. Cet objectif m’a amenée à construire une séquence avec pour support l’album Le petit bonhomme de pain d’épice. J’ai constitué 4 groupes de langage, deux groupes ont travaillé avec les marottes et les deux autres, avec les images. Le but de l’étude était de comparer les deux méthodes au niveau de la manière de raconter, du contenu du récit, du développement syntaxique et de l’étayage apporté. Les résultats ont montré que les élèves des groupes images se rapprochent plus d’une syntaxe de l’écrit et construisent des phrases plus complexes. Les élèves des groupes marottes sont dans une syntaxe orale, ils produisent et enchainent de nombreuses phrases simples. Finalement, tous les élèves ont progressé sur le plan du langage, mais différemment avec chacune des méthodes.
Fichier principal
Vignette du fichier
LE CALVEZ-Mem-PE.pdf (1.03 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-03128844 , version 1 (02-02-2021)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03128844 , version 1

Cite

Anaïse Le Calvez. Apprendre à raconter une histoire avec les marottes ou les images séquentielles au cycle 1. Education. 2020. ⟨dumas-03128844⟩
180 View
822 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More