L’Hyponatrémie : Une pathologie de soins primaires ? - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Hyponatremia: A primary care pathology ?

L’Hyponatrémie : Une pathologie de soins primaires ?

Abstract

Background: Hyponatremia is the most common electrolyte disorder encountered in the practice of medicine. Because of its frequency and morbidity and mortality, it is the responsibility of the physician to prevent, diagnose and manage this condition. This management must begin at the first link in the chain, with the general practitioner. Objectives: The main objective of this study is to determine the epidemiological, clinical and etiological characteristics of patients suffering from hyponatremia < 135 mmol/L in the department of general medicine of the Saint Louis hospital in La Réunion over a period of 1 year. The secondary objectives were to estimate the share of avoidable hospitalization and to evaluate the frequency of hyponatremic patients in the polyvalent medicine departments over the same period. We propose an algorithm for the diagnostic management of hyponatremia in primary care. Method : Our observational cross-sectional study was conducted from November 2, 2018 to November 2, 2019. 124 patients were hospitalized with an entry natremia less than or equal to 134 mmol/L. Rserults: A total of 109 patients were included. The prevalence of hyponatremia was 8%. The median entry natremia was 128 mmol/L. The median age of patients was 81 years. The primary cause was iatrogenicity with diuretics and angiotensin-aldosterone renin system antagonists as the most frequently found specialties. Conclusion: This study highlights a significant number of preventable iatrogenic hyponatremia with the development of a primary care management algorithm for the prevention and diagnosis of hyponatremia.
Introduction : L’hyponatrémie est le désordre électrolytique le plus fréquemment rencontré dans l’exercice de la médecine. En raison, de sa fréquence et de sa morbi-mortalité, le médecin se doit de prévenir, diagnostiquer et prendre en charge cette pathologie. Cette prise en charge doit commencer dès le premier maillon de la chaîne, avec le médecin généraliste. Objectifs : L’objectif principal de cette étude est de déterminer les caractéristiques épidémiologiques, cliniques, et étiologiques des patients souffrant d’hyponatrémie < 135 mmol/L dans le service de médecine polyvalente de l’hôpital Saint Louis à la Réunion sur une durée de 1 an. Les objectifs secondaires, estimer la part d’hospitalisation évitable ainsi que d’évaluer la fréquence des patients hyponatrémiques dans les services de médecine polyvalente sur la même période. Nous proposons un algorithme de prise en charge diagnostique de l’hyponatrémie en soins primaires. Méthode : Notre étude transversale observationnelle a été menée du 2 novembre 2018 au 2 novembre 2019. 124 patients ont été hospitalisés avec une natrémie d’entrée inférieure ou égale à 134 mmol/L. Résultats : Au final, ce sont 109 patients qui ont été inclus. La prévalence des hyponatrémies était de 8%. La natrémie médiane d’entrée était de 128 mmol/L. L’âge médian des patients était de 81 ans. La première cause était la iatrogénie avec les diurétiques et les antagonistes du système rénine angiotensine-aldostérone comme spécialités les plus fréquemment retrouvées. Conclusion : Cette étude met en évidence un nombre important d' hyponatrémie iatrogènes évitables avec la création d’un algorithme de prise en charge de l'hyponatrémie en soins primaires afin de la prévenir et de la diagnostiquer.
Fichier principal
Vignette du fichier
Lacheray_Julien_37008227.pdf (2.81 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-03129645 , version 1 (03-02-2021)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03129645 , version 1

Cite

Julien Lacheray. L’Hyponatrémie : Une pathologie de soins primaires ?. Sciences du Vivant [q-bio]. 2020. ⟨dumas-03129645⟩
218 View
3375 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More