Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

L'intentionnalité narrative dans les émissions de radio

Résumé : À l’heure où la vidéosphère a envahie le média radiophonique et où de plus en plus d’émissions de radio sont filmées et où les radios créent des contenus spécifiques aux réseaux sociaux, nous avons voulu nous interroger sur les quelques émissions de radio qui « résistent » à cette vague de l’image, tout en étant des émissions éminemment imagées. Des émissions très narratives et très illustrées, qui rentrent dans l’intimité des auditeurs, connotent en eux des imaginaires, et les font voyager. C’est de ce mystère radiophonique : comment des émissions peuvent avoir des effets très directs sur les auditeurs, que nous avons allons essayer de dévoiler. Nous parlons de mystère car la radio est un média qui reste lui-même très muet sur sa propre fabrication, et qui est assez délaissé par la recherche universitaire.
Dans cette étude nous parlerons donc des procédés de composition des émissions radiophoniques, où le matériau radio est véritablement considéré comme une expression en tant que telle, pas seulement comme média relai. Nous allons donc aborder la radio « complexe », les émissions de radio « très produites » radiophoniquement ou dites « élaborées ». À travers une analyse historique, nous allons voir que ces émissions avec beaucoup de montage, de réalisation et d’écriture sonore, si elles étaient très fortes aux débuts de la radio, se font de plus en plus rares, et sont reléguées sur les stations savantes et dans des tranches horaires abandonnées. Nous verrons également que c’est un genre qui souffre d’un manque de reconnaissance global. Il y a eu quelques tentatives de théorisation, notamment autour de points d’ancrages : le travail sur le son et de la voix, la reconstitution d’univers narratifs… Mais aucune définition scientifique n’a émergé. En conséquence de quoi, des professionnels ont cherché une reconnaissance dans les faits via des prix et des festivals pour soutenir cette création. Ce genre souffre aussi globalement d’un déficit de conditions de production, en termes de financement et de formation.
Conséquence de tout cela, quand Internet s’est développé, il est apparu comme un véritable eldorado pour les auteurs radiophoniques. Internet a libéré la création radiophonique des contraintes de place sur la grille de programmation mais aussi des contraintes temporelles de minutages… Plus globalement le numérique a aussi permis à la création d’atteindre un nouveau niveau d’intimité avec l’auditeur : qui n’est plus assujetti à des horaires de diffusion mais qui peut consommer son émission de radio quand il le souhaite. Les situations d’écoute deviennent donc plus propices à la création car l’auditeur est plus attentif et peut donc être encore plus immergé dans la narration. Sans compter qu’avec le développement de programmes radiophoniques natifs, c’est à dire disponibles et diffusés uniquement sur Internet, de nouveaux codes d’écriture ont émergé, inspirés du modèle des podcasts et du storytelling américain.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03133020
Contributor : Clara Musy Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Friday, February 5, 2021 - 3:44:24 PM
Last modification on : Friday, March 26, 2021 - 3:31:50 AM
Long-term archiving on: : Friday, May 7, 2021 - 8:28:05 AM

File

MOUGIN Marie_DUMAS.pdf
Files produced by the author(s)

Licence


Copyright

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03133020, version 1

Citation

Marie Mougin. L'intentionnalité narrative dans les émissions de radio. Sciences de l'information et de la communication. 2017. ⟨dumas-03133020⟩

Share

Metrics

Record views

64

Files downloads

41