Adénomes hépatocellulaires hémorragiques : quels adénomes? Quelles implications thérapeutiques? - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Clinical and histological risk factors for bleeding of hepatocellular adenoma: a single center experience of 261 patients

Adénomes hépatocellulaires hémorragiques : quels adénomes? Quelles implications thérapeutiques?

Abstract

Background and Aims: hepatocellular adenoma (HCA) is a rare benign liver tumor with severe complications: malignant transformation into hepatocellular carcinoma (HCC) which is rare (5-8%) and more often, hemorrhagic rupture (20-27%). To date, only size >5cm and shHCA subtype are associated with clinical bleeding, but these criteria are not sufficient to explain and prevent hemorrhage. Our aim was to determine independent risk and severity factors of hemorrhagic HCA in order to define a better management strategy. Approach and results: we retrospectively collected data from 267 patients with HCA diagnosed and follow-up from 1984 to 2020, at the Bordeaux university hospital, a tertiary center. We included 261 patients and we analyzed the type, frequency and consequences of bleeding HCA. All surgical specimen and liver biopsy were reviewed by an experienced liver pathologist and reclassified if necessary, in the light of the current knowledge. Severe bleeding occurred in 42 patients, including 4 pregnant women, with mean BMI of 27.9 kg/m2 (±7.3) and mean HCA size of 101.9mm (±37.3). We counted 178 patients without hemorrhage. We identified shHCA, mutated HCA on exon 7/8, size and chronic alcohol consumption as independent risk and severity factors. One patient died before treatment. Three patients had recurrent bleeding one of which occurred 4 months after transarterial embolization (TAE). Conclusion: hemorrhagic HCA is a real concern and could be life-threatening. Our study allowed us to identified shHCA and HCA mutated on CTNNB1 exon 7/8 as independent risk factors of clinical hemorrhage, prompting us to remove these lesions regardless of their size. Attention should be paid to alcohol consumption, also identified as impacting factor.
Introduction : l'adénome hépatocellulaire (AHC) est une tumeur hépatocytaire bénigne rare, responsable de complications pouvant être graves : la transformation maligne en carcinome hépatocellulaire (CHC) qui reste rare (5-8 %), et la rupture hémorragique, nettement plus fréquente (20-27 %). À ce jour, seule la taille > 5 cm et le sous- type shHCA sont associés à des hémorragies cliniques, mais ces critères ne sont pas suffisants pour expliquer et prévenir les hémorragies. Notre objectif était de déterminer des facteurs de risque et de gravité indépendants de l'AHC hémorragique afin de définir une meilleure stratégie de prise en charge. Patients et Méthodes : nous avons recueilli rétrospectivement les données de 267 patients atteints d'AHC diagnostiqués et suivis de 1984 à 2020, au centre hospitalier universitaire de Bordeaux. 261 patients étaient inclus, et nous avons analysé le type, la fréquence et les conséquences des ruptures hémorragiques d’AHC. Toutes les pièces opératoires et les biopsies ont été ré-examinés avec un pathologiste hépatique expert et reclassés si nécessaire, à la lumière des connaissances actuelles. Résultats : des hémorragies graves sont survenues chez 42 patients, dont 4 femmes enceintes, avec un IMC moyen de 27,9 kg/m2 (±7,3). La taille moyenne de l’AHC dans ce groupe était de 101,9 mm (±37,3). 178 patients n’ont jamais saigné. Nous avons identifié les shHCA, les AHC porteurs d’une mutation sur l'exon 7/8 de CTNNB1, la taille et la consommation chronique d'alcool comme des facteurs de risque et de gravité indépendants. Une seule patiente est décédée d’hémorragie, avant traitement. Trois patients ont présenté une récidive hémorragique, dont une, 4 mois après l'embolisation artérielle (EA). Conclusions : l'AHC hémorragique est une réelle préoccupation et peut être mortelle. Notre étude nous a permis d'identifier les shHCA et les HCA mutées sur l'exon 7/8 de CTNNB1 comme facteurs de risque d'hémorragie clinique, ce qui nous incite à proposer un traitement définitif de ces lésions quelle que soit leur taille. Il convient de prêter attention à la consommation d'alcool chez ces patients, également identifiée comme facteur impactant.
Fichier principal
Vignette du fichier
Med_spe_2020_Julien.pdf (38.29 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-03140022 , version 1 (12-02-2021)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03140022 , version 1

Cite

Céline Julien. Adénomes hépatocellulaires hémorragiques : quels adénomes? Quelles implications thérapeutiques?. Sciences du Vivant [q-bio]. 2020. ⟨dumas-03140022⟩
70 View
5 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More