Impact du taux sérique de progestérone le jour du transfert d'embryons congelés en cycle artificiel sur le taux de grossesse évolutive - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Impact of serum progesterone level on the day of artificial frozen-thawed embryo transfer on ongoing pregnancy rate

Impact du taux sérique de progestérone le jour du transfert d'embryons congelés en cycle artificiel sur le taux de grossesse évolutive

Abstract

Objective: to evaluate the impact of serum progesterone (P) level on the day of frozen-thawed embryo transfer (FET) on ongoing pregnancy rate (OPR) in artificial endometrium preparation cycles. Methods: prospective, unicentric, observational cohort study in 365 FET cycles. All patients received hormonal replacement therapy for endometrium preparation: administration of estradiol alone and then combined with administration of 600 mg/day vaginal micronized P. The threshold of 10 ng/ml was used, consistent with adequate ovulation in the literature. The P level on the day of embryo transfer was then considered as a continuous variable, allowing for a more detailed and informative analysis to evaluate its potential effect on pregnancy outcomes. Results: there was no statistically significant difference in pregnancy outcomes when progesterone levels were < 10 ng/ml or  10 ng/ml/: ongoing pregnancy rate (16.9% versus 16.6% p = 1.00), biochemical pregnancy rate (29.9% versus 32.2% p = 0.65), clinical pregnancy rate (18.2% versus 18.0% p = 1.00) and first trimester pregnancy loss rate (43.5% versus 48.5% p = 0.55). Multivariate logistic regression analysis did not identify serum progesterone level on the day of transfer as a prognostic factor statistically associated with ongoing pregnancy rate (OR: 1.00 95%CI [0.91-1.09] p = 0.96). Conclusion: no statistically significant association was found in our study between serum progesterone levels on the day of embryo transfer and OPR. Additional research is needed in the area to further characterize optimal progesterone supplementation and the role of progesterone monitoring in FET artificial cycles.
Objectif : évaluer l’impact du taux sérique de progestérone (P) le jour du transfert d’embryons congelés (TEC) sur le taux de grossesse évolutive dans les cycles artificiels. Méthodes : étude de cohorte prospective unicentrique, observationnelle menée sur 365 cycles de TEC. Toutes les patientes ont reçu un traitement hormonal substitutif pour la préparation endométriale comprenant de l’œstradiol seul puis associé à 600 mg/jour de P vaginale. Toutes les patientes devaient réaliser un dosage de progestérone sérique le jour du transfert afin d’évaluer son impact sur la grossesse évolutive. Le seuil de 10 ng/ml a été utilisé, définissant une ovulation adéquate dans la littérature. Puis le taux de P le jour du transfert a été considéré comme une variable continue, permettant une analyse plus fine et informative de son potentiel effet sur les issues de grossesse. Résultats : il n’y avait pas de différence statistiquement significative sur les issues de grossesse lorsque la progestéronémie était inférieure ou supérieure à 10 ng/ml le jour du transfert ; que ce soit sur le taux de grossesse évolutive (16,9% versus 16,6% p = 1,00), ou bien sur les taux de grossesse biochimique (29,9% versus 32,2% p = 0,65), clinique (18,2% versus 18,0% p = 1,00) et perte de grossesse avant 12 SA (43,5% versus 48,5% p = 0,55). L’analyse de régression logistique multivariée n’a pas identifiée le taux sérique de P le jour du transfert comme étant un facteur statistiquement associé à la grossesse évolutive (OR : 1,00 95%IC [0,91-1,09] p = 0,96). Conclusion : notre étude n’a pas mis en évidence d’association statistiquement significative entre le taux sérique de P le jour du transfert embryonnaire et les taux de grossesse évolutive. Des recherches supplémentaires sont nécessaires dans ce domaine pour caractériser davantage la supplémentation optimale de P ainsi que le rôle de la surveillance du taux de progestérone dans les cycles de TEC artificiels.
Fichier principal
Vignette du fichier
Med_spe_2020_Renard.pdf (5.48 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-03149414 , version 1 (23-02-2021)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03149414 , version 1

Cite

Myrtille Renard. Impact du taux sérique de progestérone le jour du transfert d'embryons congelés en cycle artificiel sur le taux de grossesse évolutive. Sciences du Vivant [q-bio]. 2020. ⟨dumas-03149414⟩
125 View
1428 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More