Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

L'épanouissement professionnel comme un tremplin au développement personnel

Résumé : Contre toute attente, le travail a été pour moi une révélation à une période de ma vie où je manquais de repères. Il s’est révélé être un allier sur lequel compter, me mettant à rudes épreuves mais fidèle à mon investissement, d’où l’image de couverture qui illustre cette période. Il s’agit d’un team building entre collègues au cours d’une randonnée de nuit à Sněžka, le plus haut sommet de République tchèque. À cette période, je travaillais comme Gestionnaire de Paie dans une entreprise internationale à Prague. C’est dans la culture du pays de réaliser l’ascension de nuit pour y admirer les premiers rayons du soleil en été et y redescendre à l’aube. À travers cette image, je n’y vois pas seulement la cohésion sociale qui a donné du sens à mon quotidien mais le travail lui-même représenté comme l’ascension d’un sommet. Rappelons ce que disait Confucius à ce sujet. « Tous les hommes pensent que le bonheur se trouve au sommet de la montagne alors qu'il réside dans la façon de la gravir ». On se trompe souvent à penser le bonheur comme une finalité alors qu’il demeure dans toutes les petites victoires qui, une fois assemblées, constituent une fondation pour l’épanouissement du corps et de l’esprit. Au-delà de ma perception, le travail est un sujet intemporel au cœur des préoccupations. Alors que la souffrance au travail fut jusque là un sujet très prisé des sciences humaines, on parle aujourd’hui d’avantages de bonheur au travail, en suggérant des manières de s’épanouir dans le travail en tant que salarié mais aussi en préconisant de nouveaux outils à disposition des Ressources Humaines. Définissions tout d’abord les termes au cœur du sujet : le travail, la santé, l’épanouissement et l’accomplissement personnel. Ici, le travail est évoqué au sens socioéconomique tel que l’ensemble des activités humaines visant à créer ou modifier un élément utile à la société en contrepartie d’une rémunération. Marx évoquait dans son manuscrit que « toute la prétendue histoire du monde n'est rien d'autre que la production de l'homme par le travail humain ». Il reconnut d’ailleurs à Hegel de percevoir le travail comme « l’acte par lequel l’homme se produit lui-même ». On verra plus loin l’impact du travail sur la santé et les besoins de l’individu. Selon l’Organisation Mondiale de la santé (OMS), la santé « ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité » mais en « un état de complet bien-être physique, mental et social ». L’épanouissement renvoie à un sentiment de plénitude chez l’homme. Il est souvent associé à la métaphore de la rose qui s’épanouit, tel un mélange subtile entre beauté et fragilité. L’épanouissement ici est surtout évoqué au sens large du bonheur tel que Gandhi le cite : « Le bonheur, c’est lorsque nos pensées, nos paroles et nos actes sont en harmonie ». L’épanouissement est finalement une combinaison d’éléments nécessaires à l’homme qui se complètent. Si on prend l’exemple du travail, être épanoui impliquerait selon Gandhi d’exercer une activité qui soit en accord avec nos valeurs, nos modes de pensées et de fonctionnement. Quant à l’accomplissement personnel, il renvoie ici directement à la théorie d’Abraham Maslow sur la hiérarchie des besoins, tel que le stade final de la satisfaction des besoins de l’individu par la réalisant de soi. Nous nous appuierons également sur les travaux issus de la psychologie du développement personnel. La pyramide de Maslow est un outil sur lequel je m’appuierai comme une fondation du mémoire. Datant des années 1950, il s’agit d’un parti pris en faveur d’un modèle de fonctionnement certes critiquable et souvent critiqué au cours du siècle mais pertinent dans les premières avancées de la psychologie en matière de développement personnel. J’y reviendrai en comparaison à d’autres théories. L’enjeu de ce mémoire est d’étudier l’impact du travail sur le développement personnel, telle une relation de cause à effet impliquant le travail comme un déclencheur d’ondes positives et nécessaires au bien-être de l’individu. L’enjeu est de mettre en lumière pourquoi et comment le travail peut être un tremplin vers l’épanouissement personnel. Les besoins de l’individu selon Maslow et l’influence du travail sur les étapes de la pyramide constitueront les fondations et la première partie du mémoire. Nous déconstruirons ensuite les raisons pour lesquelles atteindre le plus haut sommet de la pyramide peut être bénéfique pour le salarié et l’entreprise. Il s’agit de répondre au « pourquoi » tendre vers l’accomplissement personnel. Un dernier volet apportera un éclairage sur les outils et des suggestions répondant au « comment » le travail peut être un atout à l’épanouissement personnel. En ce qui concerne les sources non théoriques, nous nous appuierons sur des entretiens réalisés auprès de salariés ayant des profils variés selon leur âge, sexe, catégorie socio-professionnelle, leur poste et leur niveau de responsabilité. Ces témoignages illustreront des arguments et partis pris tout au long de ce mémoire. Aucune prétention n’affirme qu’il s’agit de la seule vérité possible. Chaque témoignage mettra en lumière des idées qui me semblent pertinentes, mais celles-ci ne reflèteront pas forcément un échantillon représentatif et resteront à nuancer.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03151046
Contributor : Grenoble Iae Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Friday, March 19, 2021 - 10:57:38 AM
Last modification on : Tuesday, April 6, 2021 - 3:23:33 AM

File

AMANTEMILIEmemoire.pdf
Files produced by the author(s)

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution - NonCommercial - NoDerivatives 4.0 International License

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03151046, version 1

Citation

Émilie Amant. L'épanouissement professionnel comme un tremplin au développement personnel. Gestion et management. 2020. ⟨dumas-03151046⟩

Share

Metrics

Record views

75

Files downloads

1080