Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Acceptabilité par le patient de l'examen cutané complet pour la détection précoce du mélanome, en médecine générale ?

Résumé : Introduction : du fait de la baisse démographique des dermatologues dans le Var (102 jours pour un premier rendez-vous), il s’avère nécessaire de réaliser un examen cutané chez le médecin généraliste pour la détection précoce du mélanome (un examen systématique permet de détecter un tiers des mélanomes débutants). Pourtant, encore aucune étude n’a interrogé les patients quant à leurs connaissances sur les facteurs de risque de cette pathologie, leur sensibilisation aux campagnes d’informations et leur manière d’envisager ou non l’examen cutané par leur médecin généraliste. Objectif : explorer le ressenti des patients quant à l’examen cutané complet lors d’une consultation en médecine générale, ainsi que leur perception des campagnes d’informations et facteurs de risque de mélanome. Méthode : nous avons réalisé une étude descriptive quantitative du 7 Octobre 2019 au 3 Février 2020 grâce à un questionnaire anonyme, distribué à 300 patients, dans différents cabinets de médecine générale du Var. Le questionnaire aborde l’exposition solaire professionnelle et aux UV artificiels mais aussi les facteurs de risque du mélanome, les connaissances des risques et campagnes d’informations ainsi que les conditions envisagées pour un examen cutané par le médecin généraliste. Résultat : 143 questionnaires ont été validés, soit un taux de réponse de 48%. Les résultats principaux montrent que 69,9% des patients ne sont pas dérangés par le déshabillage chez leur médecin généraliste. Parmi ceux qui le sont, la première raison évoquée est la pudeur. Par ailleurs, 23,7% des patients ont déjà eu recours aux cabines d’UV et 46,1% des patients ne savent pas s’ils doivent se considérer à risque de mélanome alors que la majorité (82,5%) se dit bien informé par les campagnes de prévention solaire. Conclusion : la majorité des patients est favorable à un examen cutané chez leur médecin généraliste, même si la moitié d’entre eux n’ont jamais fait vérifier leur peau et ignorent s’ils sont à risque de mélanome (un ressenti globalement optimiste et quelques fois erroné). Par quels moyens assurer un diagnostic précoce et une prise en charge thérapeutique rapide du mélanome en médecine générale ? Notre travail de thèse soulève l’importance d’une répartition des tâches entre le spécialiste et le généraliste pour l’optimisation du parcours de soin. Cela nécessite qu’ils s’accordent pour s’attribuer leurs rôles respectifs.
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03184168
Contributor : Faculté de Médecine Amu <>
Submitted on : Monday, March 29, 2021 - 11:43:14 AM
Last modification on : Thursday, April 1, 2021 - 3:21:21 AM
Long-term archiving on: : Wednesday, June 30, 2021 - 6:24:32 PM

File

Thèse Lise HURTRET.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03184168, version 1

Collections

Citation

Lise Hurtret. Acceptabilité par le patient de l'examen cutané complet pour la détection précoce du mélanome, en médecine générale ?. Sciences du Vivant [q-bio]. 2021. ⟨dumas-03184168⟩

Share

Metrics

Record views

43

Files downloads

37