Gammapathie monoclonale en néphrologie : prévalence de l’atteinte rénale et facteurs prédictifs du résultat histologique - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2019

Monoclonal gammopathy in nephrology: prevalence of renal impairment and predictors of histological outcome.

Gammapathie monoclonale en néphrologie : prévalence de l’atteinte rénale et facteurs prédictifs du résultat histologique

Abstract

Inroduction: the prevalence of monoclonal gammopathy (MG) and kidney disease increases with age. The nephrologist is often confronted with patients who have both circulating MG and kidney disease but do not know if these two events are related to each other. Methods : all patients who underwent renal biopsy in our center between July 2007 and July 2018 and had a GM were included to study the prevalence and identify predictors of nephropathy secondary to monoclonal gammopathy (NSMG). Results : of 2772 biopsied patients, 330 (12%) were included in the study. Nearly 80% of them had renal failure (GFR <60ml/min, 15% of which was in stage V) and nearly 50% had nephrotic syndrome. Hematologic malignancy was associated in 25% of cases; 93 patients (28%) had NSMG at the renal biopsy. They had higher renal impairment and higher proteinuria compared to non-NSMG patients. The markers most commonly associated with the presence of NGMG were positive Bence Jones proteinuria (PBJ), abnormal Kappa/Lambda ratio, and electrophoresis peaks greater than 1.5 g/l. However, alone or associated, none had sufficient power to formally predict the outcome of the biopsy. Conclusion: one-third of patients with MG in nephrology have related renal disease. A positive PBJ and an abnormal Kappa/Lambda ratio are frequently associated with the presence of a NSMG but the biopsy, beyond its diagnostic and prognostic interest, remains the most discriminating evaluation.
Introduction : la prévalence de la gammapathie monoclonale (GM) et de l’insuffisance rénale augmente avec l’âge. Le néphrologue est souvent confronté à des patients présentant à la fois une GM circulante et une atteinte rénale sans pour autant savoir si ces deux manifestations sont reliées l’une à l’autre. Matériel : tous les patients ayant bénéficié d’une biopsie rénale dans notre centre entre juillet 2007 et juillet 2018 et présentant une GM ont été inclus afin d’étudier la prévalence et d’identifier des facteurs prédictifs des néphropathies secondaires aux gammapathies monoclonales (NSGM). Résultats : sur les 2772 patients biopsiés, 330 (12%) ont été inclus dans l’étude. Près de 80% des patients présentait une insuffisance rénale (DFG<60ml/min dont 15% en stade V) et près de 50% un syndrome néphrotique. Une hémopathie maligne était associée dans 25% des cas ; 93 patients (28%) présentaient une NSGM à la biopsie rénale. Ils avaient une insuffisance rénale plus marquée et une protéinurie plus élevée en comparaison aux patients non NSGM. Les marqueurs les plus souvent associés à la présence d’une NGSM étaient une protéinurie de Bence Jones (PBJ) positive, un rapport K/L anormal et la présence d’un pic supérieur à 1,5 g/l à l’électrophorèse. Cependant, seul ou combinés, aucun n’avait une puissance suffisante pour prédire formellement le résultat de la biopsie. Conclusion : un tiers des patients présentant une GM en néphrologie ont une atteinte histologique rénale en rapport. Une PBJ positive et un ratio K/L anormal sont fréquemment associés à la présence d’une NSGM mais la biopsie, au-delà de son intérêt diagnostique et pronostique, reste l’examen le plus discriminant.
Fichier principal
Vignette du fichier
ThExe_ROUX_Arthur_DUMAS.pdf (4.63 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-03187932 , version 1 (01-04-2021)

Licence

Attribution - NonCommercial - NoDerivatives

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03187932 , version 1

Cite

Arthur Roux. Gammapathie monoclonale en néphrologie : prévalence de l’atteinte rénale et facteurs prédictifs du résultat histologique. Médecine humaine et pathologie. 2019. ⟨dumas-03187932⟩
64 View
1129 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More