Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Pêcheurs français, pêcheurs durables : permettre à la pêche maritime française de s’inscrire durablement dans l’avenir

Résumé : Les mers et les océans ont de tout temps inspiré admiration et crainte ; admiration pour leur beauté et les ressources naturelles qu’ils offraient, crainte pour leur danger et les mystères qu’ils suscitaient. En ce début de siècle marqué par l’innovation technologique grâce à l’évolution de la Recherche, mers et océans nous dévoilent aujourd’hui une part de leurs mystères et s’imposent comme une source d’émancipation extraordinaire.
Parallèlement à la création de nouveaux secteurs de développement socio-économique, une activité traditionnelle et ancienne perdure : la pêche maritime. D’une activité de subsistance, la pêche maritime française s’est émancipée jusqu’à nos jours en devenant une production alimentaire essentielle pour l’attractivité territorial du pays, réglementée sur le territoire national et européen.
Conscients de l’impact de la pêche en partie néfaste sur l’écosystème marin, et animés par la volonté de rendre cette activité plus durable pour les générations futures, les pays membres de l’Union européenne suivent ainsi les directives de la FAO, guide mondial pour atteindre une pêche durable. Embarqués dans cette transformation, les marins-pêcheurs cherchent alors à exposer ce changement aux yeux des consommateurs sensibilisés aux enjeux environnementaux. Les signaux reçus dans l’espace public renvoient l’idée d’un océan riche et merveilleux, mais fragilisé et mis en danger par les activités de l’Homme ; la surpêche étant désignée comme l’une des causes.
Le secteur de la pêche maritime doit naturellement prendre sa place dans le débat afin d’exprimer son rôle pour une pêche plus durable. Or les pêcheurs français restent marqués par une division historique entre deux approches productives de la pêche, entre pêche artisanale et pêche industrielle. Une division amplifiée par la polyvalence du métier et par un manque d’incarnation jusqu’au sein des instances gouvernementales. Les pêcheurs français ne peuvent donc pleinement porter leur voix.
Afin d’y arriver, le secteur de la pêche maritime nécessiterait d’être clairement identifié et précisé. Identifié à travers ce qu’il est avant tout, à savoir une production alimentaire dépendante de l’environnement marin ; identifié à travers les hommes et les femmes qui le composent, l’être humain devant être au cœur du changement pour un développement durable ; identifié enfin à travers son rôle dans ce changement, grâce notamment à son alliance avec la Recherche en sciences halieutiques. Ainsi représentés, les professionnels du secteur de la pêche maritime trouveraient une voix unifiée. Et pourraient prendre place dans le débat autour du changement durable de leur activité.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03189009
Contributor : Clara Musy <>
Submitted on : Friday, April 2, 2021 - 4:17:14 PM
Last modification on : Thursday, April 8, 2021 - 3:37:01 AM

File

BILLON Audrey_DUMAS.pdf
Files produced by the author(s)

Licence


Copyright

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03189009, version 1

Citation

Audrey Billon. Pêcheurs français, pêcheurs durables : permettre à la pêche maritime française de s’inscrire durablement dans l’avenir. Sciences de l'information et de la communication. 2020. ⟨dumas-03189009⟩

Share

Metrics

Record views

72

Files downloads

27