Duodénopancréatectomie céphalique : incidence, facteurs de risque et prise en charge de complications hémorragiques - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2021

Duodénopancréatectomie céphalique : incidence, facteurs de risque et prise en charge de complications hémorragiques

Abstract

Introduction : l’hémorragie est la moins fréquente mais la plus mortelle des complications post duodénopancréatectomie (DPC). Notre étude s’intéresse à l’incidence, aux caractéristiques, aux facteurs prédictifs, à la mortalité et à la gestion postopératoire de cette complication. Méthode : les données récoltées rétrospectivement concernent 194 patients opérés de DPC entre mai 2007 et mars 2020 dans notre centre de référence régional. Résultats : l’incidence de l’hémorragie post DPC était de 17.5% (34/194) et la mortalité à J90 de 17.6% (6/34). La survenue d’un saignement était indépendamment associée à une surmortalité à J90 (HR 11.45, [1.57-83.59], p=0.02). Les facteurs de risque d’hémorragie postopératoire de l’ensemble des DPC sont le sepsis (HR 7.93, [2.12-29.63], p=0.002) et la fistule pancréatique (HR 8.72, [2.26-33.72], p<0.01). Seules 3 hémorragies sont survenues précocement. L’analyse des hémorragies tardives retrouve comme facteurs prédictifs indépendants le sepsis (HR 4.16, [1.39-12.48], p=0.01), la fistule pancréatique (HR 36.17, [8.38-156.05], p<0.01), le taux d’amylase dans les drains pour 1000UI à J3 postopératoire (HR 1.02, [1.00-1.05], p=0.02), la lipasémie pour 100UI à J3 (HR 1.57, [1.03-2.40], p=0.04) et la perte d’un point d’hémoglobine entre J1 et J3 (HR 1.59, [1.22-2.09], p=0.001). Le saignement était artériel, veineux ou anastomotique dans respectivement 47.1% (16/34), 11.8% (4/34) et 41.2% (14/34) des cas, leurs délais médians de survenue étaient de 9,5 [8.75-15], 4,5 [3.25-5.25] et 7,5 [5.25-10.5] jours, une reprise chirurgicale a été nécessaire dans 75% (12/16), 100% (4/4) et 57% (8/14) des cas. Les patients ont présenté un état de choc dans respectivement 69% (11/16), 0% et 14% (2/14) des cas. Conclusion : la détection précoce, clinique ou biologique, d’un sepsis, d’une fistule pancréatique, d’une pancréatite ou d’une hémorragie sentinelle doit permettre d’anticiper la prise en charge des hémorragies post DPC et d’adapter le traitement et la surveillance de ces patients à risque.
Fichier principal
Vignette du fichier
JACQUEMIN These 02-04-21.pdf (4.86 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-03190630 , version 1 (06-04-2021)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03190630 , version 1

Cite

Mathieu Jacquemin. Duodénopancréatectomie céphalique : incidence, facteurs de risque et prise en charge de complications hémorragiques. Sciences du Vivant [q-bio]. 2021. ⟨dumas-03190630⟩
286 View
1066 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More