Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Étude quantitative rétrospective sur le passage des enfants entre 0 et 15 ans 3 mois, adressés par un médecin généraliste, aux urgences pédiatriques du Centre Hospitalier d'Avignon, du1er janvier 2019 au 31 décembre 2019.

Résumé : Objectif : cette étude analyse les différences de prise en charge pré-hospitalière et hospitalière des enfants adressés aux urgences pédiatriques par les médecins généralistes. Nous allons essayer de comparer les attentes de ces différents médecins avec ce qui a été réalisé pour ces enfants, afin d’améliorer le parcours de soins des patients pédiatriques. Méthodes : pour cela, nous avons réalisé une étude quantitative, épidémiologique, rétrospective (2019), observationnelle, analytique et unicentrique (Centre Hospitalier d’Avignon). Nous avons inclus tous les enfants entre 0 et 15 ans 3 mois adressés par les médecins généralistes (cabinets libéraux, maisons médicales, SOS médecins) aux urgences entre le 1er janvier 2019 à 00h00 et le 31 décembre 2019 à 23h59, dont le dossier médical était complet. Résultats : 1176 enfants ont été adressés aux urgences pédiatriques par un médecin généraliste au cours de l’année 2019. Avant leur arrivée aux urgences, parmi tous ces enfants, 87% n’ont bénéficié d’aucun examen complémentaire et 91% n’ont reçu aucun traitement. Pendant leur passage aux urgences, 44% des ces enfants n’ont bénéficié d’aucun examen complémentaire et 12% sont repartis après avoir bénéficié d’examens complémentaires facilement réalisables en cabinet (TDR, analyse d’urine, ECG). 6% des enfants sont partis avec une prescription d’examens complémentaires à réaliser en externe. Concernant les différentes thérapeutiques, 49% de ces enfants n’ont bénéficié d’aucun traitement pendant leur passage, 24% ont reçu un traitement spécifique hospitalier et 27% d’un traitement disponible en cabinet (traitement per os ou DRP). 4% des enfants ont reçu un avis spécialisé aux urgences et 8% ont été orientés en consultation spécialisée sans urgence. Il y a eu 12% d’hospitalisation parmi ces enfants. Conclusion : le suivi pédiatrique est principalement assuré par les médecins généralistes. A cause du faible nombre de pédiatres installés, ils sont souvent démunis pour avoir un avis spécialisé. Les médecins généralistes préfèrent adresser les enfants aux urgences pédiatriques pour avoir un avis spécialisé, la réalisation d’examens complémentaires et l’instauration de thérapeutiques. Nous avons vu qu’une partie des enfants adressés aux urgences pourraient être pris en charge en ambulatoire (laboratoires d’analyses médicales, cabinets de radiologies) et adressés directement en consultation spécialisée. Pour arriver à simplifier le parcours de soins de certains enfants, nous avons mis en place une fiche récapitulative destinée aux médecins généralistes sur les différents moyens qu’ils ont à disposition pour avoir un avis pédiatrique hospitalier. Nous permettons également aux médecins généralistes de participer au planning de gardes des urgences pour compléter leur formation.
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03195792
Contributor : Faculté de Médecine Amu Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Monday, April 12, 2021 - 10:25:15 AM
Last modification on : Tuesday, April 13, 2021 - 3:22:13 AM
Long-term archiving on: : Tuesday, July 13, 2021 - 6:33:36 PM

File

the`se scolarite´.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03195792, version 1

Collections

Citation

Charlotte Rolland. Étude quantitative rétrospective sur le passage des enfants entre 0 et 15 ans 3 mois, adressés par un médecin généraliste, aux urgences pédiatriques du Centre Hospitalier d'Avignon, du1er janvier 2019 au 31 décembre 2019.. Sciences du Vivant [q-bio]. 2021. ⟨dumas-03195792⟩

Share

Metrics

Record views

48

Files downloads

45