Tentative d’accouchement voie basse : les présentations céphaliques après version par manœuvre externe réussie accouchent-elles mieux que les présentations podaliques ? : étude de cohorte multicentrique, ambispective, sur une période de 12 ans - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Planned vaginal delivery: do cephalic presentation after external cephalic version deliver better than breech presentation?

Tentative d’accouchement voie basse : les présentations céphaliques après version par manœuvre externe réussie accouchent-elles mieux que les présentations podaliques ? : étude de cohorte multicentrique, ambispective, sur une période de 12 ans

Abstract

Introduction: the breech delivery can be associated with a higher risk of neonatal morbidity and mortality. External cephalic version (ECV) uses to be an alternative to convert breech presentation (BP) into cephalic presentation (CP). Literature shows significant increase in caesarean section rate after successful ECV (ECV+) versus spontaneous cephalic presentation (SCP). The literature compares childbirth outcomes between BP and SCP and, SCP and ECV+. No studies, to our knowledge, compare maternal and neonatal outcomes between ECV+ and BP deliveries. The aim is to compare the caesarean section rate between the ECV+ and BP cohorts, and characteristics of labour and delivery patterns. Material and methods: multicentric retrospective cohort study comparing patients who gave birth in cephalic presentation after ECV + to patients who gave birth in BP between 01.01.07 and 30.09.19 in 3 public maternities of Alpes-Maritimes (France). All were paired on maternal age, parity, date and place of birth and gave birth in a gynecological position from 37 weeks of an alive singleton. In total 258 patients were included: 271 in the case group and 87 in the control-group. Results: no significant rate of per-partum caesarean section was demonstrated between the two cohorts. The “ECV +” cohort presents: a laster delivery term (p <0.001), an extended total duration of labour (p <0.001), and higher rates of foetal malpositions (p = 0.02), operative deliveries (p <0.038) and postpartum hemorrhages (p = 0.026). A less good adaptation to extra-uterine life at 1 and 5 minutes (p <0.001 and p <0.02) without significant increase in morbidity and mortality associated with obstetrical maneuvers was identified in the « BP » cohort. Conclusion: the vaginal breech attempt is no more dystocic than childbirth after VME +. And even if the neonatal outcomes show a slight excess of neonatal morbidity, they are nonetheless comparable to those of newborns born after version.
Introduction : l’accouchement du siège peut être associé à un risque supérieur de morbi-mortalité néonatale. La version par manœuvre externe (VME) est une alternative pour convertir une présentation du siège (PS) en présentation céphalique (PC). La littérature indique une augmentation significative du taux de césarienne après VME réussie (VME+) versus PC spontanée (PCS). Elle compare aussi les issues d’accouchement des PS aux PCS et des PCS aux VME+. Aucune, à notre connaissance, compare les issues maternelles et néonatales des accouchements des VME+ aux PS. L’objectif est de comparer le taux de césarienne entre les deux cohortes ainsi que les caractéristiques du travail et de l’accouchement. Matériel et méthode : étude de cohorte rétrospective multicentrique du 01.01.07 au 30.09.19 qui compare les patientes ayant accouché en PC après VME+ à celles ayant accouché en PS dans 3 maternités publiques des Alpes-Maritimes (France). Appariées sur l’âge maternel, la parité, la date et le lieu d’accouchement, toutes ont accouché à partir de 37 SA d’un singleton vivant. Au total, 258 patientes ont été incluses : 271 dans la cohorte « Sièges » et 87 dans celle « VME+ ». Résultats : pas de différence significative de césarienne per-partum a été retrouvée entre les deux cohortes. Celle VME+ présente toutefois un terme d’accouchement (p<0.001), une durée totale du travail (p<0.001), des malpositions fœtales (p=0.02), des accouchements opératoires (p<0.038) et des hémorragies du post partum ( p=0.026) en nombre augmentés. Parmi les sièges, une moins bonne adaptation à la vie extra-utérine à 1 et 5 minutes de vie (p<0.001 et p<0.02) sans majoration significative de morbi-mortalité associés aux manœuvres obstétricales a été répertoriée. Conclusion : la tentative voie basse du siège n’est pas plus dystocique que l’accouchement après VME+. Et même si les issues néonatales montrent un léger sur-risque de morbidité néonatale, elles n’en restent pas moins comparables entre les deux groupes.
Fichier principal
Vignette du fichier
2020NICEMSF05.pdf (2.14 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-03197769 , version 1 (14-04-2021)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03197769 , version 1

Cite

Élodie da Silva Teixeira. Tentative d’accouchement voie basse : les présentations céphaliques après version par manœuvre externe réussie accouchent-elles mieux que les présentations podaliques ? : étude de cohorte multicentrique, ambispective, sur une période de 12 ans. Médecine humaine et pathologie. 2020. ⟨dumas-03197769⟩
50 View
895 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More