Toxoplasmose, listériose et cytomégalovirus : évaluation des connaissances et des comportements à visée préventive chez les femmes enceintes ou dans le postpartum immédiat - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Toxoplasmosis, listeriosis and cytomegalovirus: evaluation of pregnant women’s knowledge and behavior about prevention

Toxoplasmose, listériose et cytomégalovirus : évaluation des connaissances et des comportements à visée préventive chez les femmes enceintes ou dans le postpartum immédiat

Abstract

Objectives: evaluate pregnant women’s knowledge and behavior of toxoplasmosis, listeriosis and Cytomégalovirus (CMV) in Alpes-Maritimes, France.
Method: multicentric cross-sectional epidemiological study (June 14th to December 6th, 2019), by asking pregnant women and women in immediate postpartum to fill out questionnaires in four maternity hospitals in the Alpes-Maritimes.
Results: the 305 patients studied share similar socio-economic characteristics with the French population, according to the perinatal survey of 2016. 94%, 73% and 39% of the patients have, respectively, already heard of toxoplasmosis, listeriosis and CMV. 42% knew the consequences of toxoplasmosis, 13% for listeriosis and 9% for CMV. 71% were aware of the means of contamination for toxoplasmosis, 40% for listeriosis and 42% for CMV. Only 28% of the population did not take the risk of transmitting one of these infections, 29% took a risk of toxoplasma infection, 36% for listeriosis and 43% for CMV. Age, education, hospital follow-up, gestation and knowledge of one's serological status at CMV are factors that positively influence patients' knowledge. However, these factors do not influence their behavior. Half of the patients who took a risk knew the means of contamination, but knew very little about the consequences of this risk. Two-thirds of the patients received differing information, depending on the case, of either infection.
Conclusion: there is a lack of global knowledge, more pronounced for listeria and CMV. The consequences of these infections are poorly understood, which explains risky behaviors taken by patients. The information provided in consultation should be reassessed and readjusted. New technologies (smartphone app) could improve the patients compliance thanks to preventive measures.
Objectifs : évaluer les connaissances et les pratiques des femmes enceintes concernant les infections à toxoplasme, listéria et Cytomégalovirus (CMV) dans les Alpes-Maritimes.
Méthode : étude épidémiologique transversale multicentrique (14 Juin au 6 Décembre 2019), par le remplissage de questionnaires à destination des femmes enceintes ou en post partum immédiat dans quatre maternités des Alpes-Maritimes.
Résultats : les 305 patientes étudiées ont des caractéristiques socio-économiques correspondant à celles de la population française, d’après l’enquête périnatale de 2016. 94%, 73% et 39% des patientes ont déjà entendu parler de, respectivement, la toxoplasmose, la listériose et du CMV. 42% connaissaient les conséquences de la toxoplasmose, 13% pour la listériose et 9% pour le CMV. 71% connaissaient les modes de contamination à la toxoplasmose, 40% pour la listériose et 42% pour le CMV. Seulement 28% de la population n’ont pas pris de risque de transmission d’une de ces infections, 29% ont pris un risque d’infection au toxoplasme, 36% pour la listériose et 43% pour le CMV. L’âge, le niveau d’étude, le suivi hospitalier, la gestité et la connaissance de son statut sérologique au CMV sont des facteurs influençant positivement les connaissances des patientes. En revanche, ces facteurs n’influencent pas leur comportement. La moitié des patientes ayant pris un risque connaissait les modes de contamination, mais connaissaient très peu les conséquences de ce risque. Deux tiers des patientes ont reçu des informations somme toute inégales selon qu’il s’agissait de l’une ou l’autre des infections.
Conclusion : Il existe un manque de connaissances global, plus marqué pour la listéria et le CMV. Les conséquences de ces infections sont mal connues, ceci expliquerait les nombreux comportements à risques pris par les patientes. L’information délivrée en consultation devrait être réévaluée et réadaptée. Inclure les nouvelles technologies (application smartphone), pourrait améliorer l’observance des patientes face aux mesures préventives.
Fichier principal
Vignette du fichier
2020NICEMSF09.pdf (2.96 Mo) Télécharger le fichier

Dates and versions

dumas-03202366 , version 1 (19-04-2021)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03202366 , version 1

Cite

Juliette Jaubert. Toxoplasmose, listériose et cytomégalovirus : évaluation des connaissances et des comportements à visée préventive chez les femmes enceintes ou dans le postpartum immédiat. Médecine humaine et pathologie. 2020. ⟨dumas-03202366⟩
52 View
540 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More