Complications et suivi à un an des procédures d’ablation de tachycardies réalisées au sein du département de cardiologie du CHRU de Brest sur une période de 32 mois - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2021

Complications et suivi à un an des procédures d’ablation de tachycardies réalisées au sein du département de cardiologie du CHRU de Brest sur une période de 32 mois

Abstract

Avec l’évolution des techniques de rythmologie interventionnelle et la sécurisation des gestes invasifs, les procédures d’exploration et d’ablation des tachycardies, quel qu’en soit le type, sont de plus en plus fréquentes. Les complications sont relativement rares mais peuvent toutefois être potentiellement sévères. Objectif : décrire au sein d'une cohorte de patients successifs ayant bénéficié d’une ablation de tachycardie dans le Département de Cardiologie du CHRU de BREST, les complications des procédures, les modifications des traitements anti arythmiques et anticoagulants, ainsi que l’évolution des symptômes à 1 an. Méthode : tous les patients bénéficiant d'une procédure de rythmologie interventionnelle sont inclus et suivis au sein du registre PRINT évaluant les complications des procédures de rythmologie au CHRU de Brest. Nous en avons extrait 841 patients ayant bénéficié d’une procédure d’ablation d’arythmie entre 2017 et 2019, et avons observé les complications opératoires ou survenues dans les 30 jours après la procédure, l’évolution des symptômes à 3 mois et à un an de la procédure, ainsi que l’évolution des traitements à un an. Résultats : le taux de complications sévères était de 6.78% avec des différences selon le type de procédure. Les complications les plus fréquentes étaient les complications vasculaires, les troubles conductifs, et les tamponnades. L’hypertension artérielle et le bloc de branche gauche étaient des facteurs de risque indépendants de complications sévères dans notre étude. Le taux de décès liés à la procédure était très faible. Les symptômes, notamment les palpitations et la dyspnée d’effort, étaient significativement diminués à 1 an. L’utilisation de traitements anticoagulants et anti arythmiques était diminuée de façon significative à 1 an. Conclusion : les taux de complications dans notre étude se comparent équitablement avec ceux retrouvés dans la littérature pour des procédures équivalentes. Dans notre population, nous confirmons l’impact favorable des procédures d’ablation sur les symptômes et la qualité de vie, avec une diminution significative du nombre de patients symptomatiques, et l’arrêt ou la réduction du traitement médicamenteux pour nombre d’entre eux.
Fichier principal
Vignette du fichier
These-Medecine Cardiologie-2021-HAGER_Hugo.pdf (1016.02 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-03204142 , version 1 (21-04-2021)

Licence

Attribution - NonCommercial - NoDerivatives

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03204142 , version 1

Cite

Hugo Hager. Complications et suivi à un an des procédures d’ablation de tachycardies réalisées au sein du département de cardiologie du CHRU de Brest sur une période de 32 mois. Sciences du Vivant [q-bio]. 2021. ⟨dumas-03204142⟩
239 View
3376 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More