Les tumeurs <i>borderline</i> de l’ovaire de stade avancé : facteurs pronostiques et place du traitement conservateur - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2019

Prognostic factors and conservative treatment in a large series patients with stages II and III serous ovarian borderline tumors

Les tumeurs borderline de l’ovaire de stade avancé : facteurs pronostiques et place du traitement conservateur

Abstract

Background: the aim of this study was to assess prognostic factors and conservative treatment in patients with stage II or III serous borderline ovarian tumors (SBOT) after a long term follow up in a large series. Methodology: patients with SBOT and peritoneal implants treated or referred to our institution were retrospectively reviewed. Results: between 1971 and 2017, 212 patients were identified. 33 had invasive implants. After a median follow up of 115 months, 70 recurrences were observed, 28 of them under the form of invasive disease. Disease-free survival (DFS) at 5 and 10 years were 73% and 62% respectively. Invasive implants were not associated with DFS (HR=1.39[0.77-2.51], p=0.27) nor Overall Survival (OS) (HR=1.76[0.57-5.47], p=0.32). Radical surgery (HR=7[2.35-20.87], p=0.0002), invasive implants (HR=5.37[1.29-22.26], p=0.013), and 3 or more peritoneal sites (HR=3.56 [1.11-11.39], p=0.024) were identified as predictors of recurrence in the form of invasive disease. 65 patients were treated conservatively, the recurrence rate was high (58%). Conclusion: this study demonstrates that after a long term follow up, type of peritoneal implants is no longer a prognostic factor on overall survival. Implants on at least three peritoneal sites seems to impact significantly the risk of recurrence under the form of invasive disease and overall survival requiring then a specific follow-up in this subgroup of patients. Furthermore, the conservative treatment of advanced stage SBOT (with noninvasive implant) can be cautiously achieved to preserve the possibility of pregnancy but the recurrence rate is high.
Objectif : le but de cette étude est de déterminer, après un long suivi et dans une large série de patientes, les facteurs pronostiques des tumeurs ovariennes borderline séreuses (TBOs) de stade avancé et d’étudier la place du traitement conservateur. Méthodes : les patientes traitées ou adressées à l’institut Gustave Roussy pour une TBOs avec implants péritonéaux ont été rétrospectivement étudiées. Résultats : entre 1971 et 2017, 212 patientes ont été incluses, parmi elles 33 avaient des implants invasifs. Le suivi médian était de 115 mois. Durant ce suivi 70 récidives ont été observées dont 40 % sous forme invasive. La survie sans récidive (DFS) à 5 et 10 ans était respectivement de 73 % et 62 %. La présence d’implants invasifs n’est pas significativement associée à la DFS (HR=1,39[0,77-2,51], p=0,27) ni à la survie globale (OS) (HR=1,76[0,57-5,47], p=0,32). Le traitement chirurgical radical (OR=7[2,35-20,87], p=0,0002), la présence d’implants invasifs (OR=5,37[1,29-22,26], p=0,013), et l’atteinte de 3 sites péritonéaux ou plus (OR=3,56 [1,11-11,39], p=0,024) ont été identifiés comme facteurs prédictifs de récidive invasive. La présence d’implants sur au moins 3 sites péritonéaux est le seul facteur associé à l’OS et la DFS. (p=,049 et p=,045). Un traitement conservateur a été effectué chez 65 patientes, le taux de récidive était élevé (58 %). Conclusion : après un long suivi, le type d’implant péritonéal n’est plus un facteur pronostique de l’OS. La présence d’implants sur au moins trois sites péritonéaux semble influer sur la DFS et sur le risque de récidive sous forme invasive. Un traitement conservateur peut être proposé avec précaution mais le taux de récidive est élevé.
Fichier principal
Vignette du fichier
ThExe_MARIA_Sophie_DUMAS.pdf (7.13 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-03205365 , version 1 (06-05-2021)

Licence

Attribution - NonCommercial - NoDerivatives

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03205365 , version 1

Cite

Sophie Maria. Les tumeurs borderline de l’ovaire de stade avancé : facteurs pronostiques et place du traitement conservateur. Médecine humaine et pathologie. 2019. ⟨dumas-03205365⟩
21 View
1438 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More