La création des panthéons romains dans la Lusitanie tardo-républicaine et impériale : les colonies césaro-augustéennes de Lusitanie (45 av. J.-C.-68 ap. J.-C.) - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2019

La création des panthéons romains dans la Lusitanie tardo-républicaine et impériale : les colonies césaro-augustéennes de Lusitanie (45 av. J.-C.-68 ap. J.-C.)

Abstract

Cicero had claimed that each city had "its religious obligations" and that these were different from those of Rome (Pro Flacco, 28, 69). In a newly formed province, were those obligations so differents? Roman Lusitania, territory appreciated by Julius Caesar and Augustus, was built in about forty years from its military colonies, also called small Romes (Gelle, XVI, 13, 8) which implied some religious similarities between the metropolis and its cities. Apart from these few common features, the Lusitanian colonies offered an original religious landscape where Roman, Regional and New gods mingled. Nevertheless, this religious singularity of Late-Republican and Imperial Lusitania has only been partially examined by researchers. While many articles have been published on a specific topic of Lusitano-Roman religion, no book containing all the researches has been thought. This essay aims to fill this gap. On the one hand, this dissertation pretends to give an account of the religious specificities of a newly formed province. On the other hand, this study want to analyse the religious role played by the colonies in the Caesar’s, Augustus’s and Julio-Claudian Dynasty’s policy.
Cicéron avait affirmé que chaque cité avait « ses obligations religieuses » et que celles-ci étaient différentes de celles de Rome (Pro Flacco, 28, 69). Dans le cadre d’une province récemment formée, lesdites obligations étaient-elles si éloignées ? La Lusitanie romaine, territoire apprécié par Jules César et Auguste, s’est construite en une quarantaine d’année à partir de ses colonies militaires, semblables à des petites Rome (Gelle, XVI, 13, 8) ce qui impliquait quelques similitudes religieuses entre la métropole et ses cités. Mis à part ces quelques traits communs, les colonies lusitaniennes offraient un paysage religieux original où se mêlaient dieux romains, régionaux et nouveaux. Néanmoins, cette singularité religieuse de la Lusitanie tardo-républicaine et impériale n’a été examinée que partiellement par les chercheurs. Aucun ouvrage regroupant toutes les recherches n’a, pour l’instant, vu le jour. La réalisation de ce mémoire vise, de manière non-exhaustive, à combler ce manque. D’un côté, il s’agit de rendre compte des spécificités religieuses d’une province récemment formée et en voie de romanisation. D’un autre côté, il est question d’analyser le rôle religieux que jouèrent les colonies dans la politique de César, d’Auguste et de la dynastie julio-claudienne.
Fichier principal
Vignette du fichier
El Husseini-Strintz 2019.pdf (2.04 Mo) Télécharger le fichier

Dates and versions

dumas-03207695 , version 1 (26-04-2021)

Licence

Attribution - NonCommercial - NoDerivatives

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03207695 , version 1

Cite

Simon El Husseini-Strintz. La création des panthéons romains dans la Lusitanie tardo-républicaine et impériale : les colonies césaro-augustéennes de Lusitanie (45 av. J.-C.-68 ap. J.-C.). Sciences de l'Homme et Société. 2019. ⟨dumas-03207695⟩
47 View
130 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More