Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

L’intérêt de la cytométrie en flux dans le diagnostic et la quantification des cellules blastiques des syndromes myélodysplasiques

Résumé : Les syndromes myélodysplasiques sont un groupe hétérogène d’affections clonales des cellules souches hématopoïétiques. La maladie se caractérise par une hématopoïèse inefficace par défaut de production de cellules matures, se traduisant par une ou plusieurs cytopénies périphériques contrastant avec une moelle riche, la plupart du temps. Il s’agit d’un état pré leucémique au vu de l’instabilité génétique, avec une évolution possible vers une LAM dans environ 1/3 des cas. Le diagnostic d’un SMD est simple en présence d’anomalie objective clairement détectée, comme la présence d’une dysplasie supérieure à 10%, un caryotype anormal, une coloration de Perls positif ou des blastes médullaires supérieurs à 5%. En revanche, ce dernier est difficile à poser lorsque les anomalies morphologiques sont frustres et que les critères décisifs sont absents. C’est dans ce contexte là que l’OMS préconise l’utilisation de la cytométrie en flux (CMF) dans le diagnostic des SMD. Elle s’est imposée en tant que co-critère intéressant et comme une véritable technique complémentaire. En revanche, aucune méthode de CMF n’a atteint la sensibilité requise pour affirmer un diagnostic à elle seule. Partant de ce constat, les objectifs du travail du mémoire seront dans un premier temps de réaliser une étude du score d’Ogata par CMF dans le diagnostic de tous les patients suspectés de SMD pour en déterminer sa sensibilité et sa spécificité. Deuxièmement, s’intéresser à l’apport de la quantification des blastes par CMF dans l’aide au diagnostic d’un SMD. Dans le but de comparer ces résultats à la méthode de référence : l’examen cytologique. Mais aussi de réaliser la comparaison entre les résultats de la CMF, la cytologie, la cytogénétique et la biologie moléculaire dans le diagnostic et le pronostic des SMD. Les perspectives de ce travail seront de proposer à terme la mise en place d’un examen supplémentaire en cas de diagnostic de SMD difficile à établir, en plus de la cytogénétique et la biologie moléculaire. Pour accroître nos capacités à diagnostiquer et suivre les patients porteurs de SMD.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03213001
Contributor : Bibliothèque Santé <>
Submitted on : Friday, April 30, 2021 - 10:10:52 AM
Last modification on : Tuesday, June 8, 2021 - 3:32:37 AM

File

HADJ KHALIFA_Elia.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03213001, version 1

Citation

Ella Hadj Khalifa. L’intérêt de la cytométrie en flux dans le diagnostic et la quantification des cellules blastiques des syndromes myélodysplasiques. Sciences pharmaceutiques. 2020. ⟨dumas-03213001⟩

Share

Metrics

Record views

5

Files downloads

8