Représentation sociale de la sage-femme face au suivi gynécologique des jeunes filles nullipares - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2018

Représentation sociale de la sage-femme face au suivi gynécologique des jeunes filles nullipares

Abstract

For a few years, midwives gynecological skills have increased and medical demography has declined. Besides, young girls often seem confused about their reproductive health care path. As a result, teenage girls are not eager to consult midwives for their gynecological follow-up. Objective Our goal was to compare the social representations of the midwife in both populations in order to determine a way to improve their meeting. Methods A qualitative mirror study was conducted through semi-structured interviews with midwives and high school girls. Results and conclusion The representations of the midwife do not overlap in our two populations. The meeting between these two populations remains shy and limited. The brakes at this meeting mainly come from young girls and the emotional dependence on their mother, who seem be unaware of the midwives gynecological skills. Professionals face difficulties with the rights of prescription and the relationships with gynecologists which can indirectly impact on the patients' representations. Sexual education dispensed by midwives in high school could be helpful to standardize the image of the midwife in teenagers mind.
Dans un contexte où l’accroissement des compétences des sages-femmes est évident en matière de gynécologie et où la démographie médicale est en baisse, les jeunes filles nullipares semblent souvent décontenancées face à leur parcours de santé génésique. Cependant, les sages-femmes restent peu consultées par les adolescentes pour leur suivi gynécologique. Objectifs Confronter les représentations de la profession chez les deux populations afin de déterminer un moyen de faciliter leur rencontre. Matériel et méthode Une étude qualitative en miroir a été réalisée grâce à des entretiens semi-directifs auprès de sages-femmes et de lycéennes (14-20 ans). Résultats et Conclusion Les représentations sociales de la sage-femme chez nos deux populations diffèrent et ne se recoupent pas. La rencontre entre ces deux populations reste donc timide et limitée. Les freins à cette rencontre proviennent majoritairement des jeunes filles et de la dépendance affective et informationnelle envers leur mère, qui elles-mêmes semblent méconnaître les compétences gynécologiques des sages-femmes. Les professionnelles rencontrent quant à elles des difficultés face aux droits de prescription et aux relations avec les gynécologues de ville qui peuvent jouer indirectement sur la représentation de la profession chez les patientes. L’intervention des sages-femmes dans les établissements scolaires pourrait permettre de rapprocher les représentations des sages-femmes et jeunes nullipares.
Fichier principal
Vignette du fichier
DIEUDONNE_Alice_2018.pdf (1.31 Mo) Télécharger le fichier
image.png (3.08 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-03221901 , version 1 (10-05-2021)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03221901 , version 1

Cite

Alice Dieudonné. Représentation sociale de la sage-femme face au suivi gynécologique des jeunes filles nullipares. Gynécologie et obstétrique. 2018. ⟨dumas-03221901⟩
98 View
214 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More