Ventilation des patients en SDRA sous ECMO veino-veineuse après « résection pulmonaire » versus patients en SDRA « médical » d’autre étiologie : analyse descriptive et comparative de cohortes rétrospectives sur 8 ans - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Ventilation des patients en SDRA sous ECMO veino-veineuse après « résection pulmonaire » versus patients en SDRA « médical » d’autre étiologie : analyse descriptive et comparative de cohortes rétrospectives sur 8 ans

Abstract

L’ECMO permet une mise au repos des poumons lors du syndrome de détresse respiratoire aigüe (SDRA) et donc la diminution des lésions induites par la ventilation (VILI). La ventilation durant l’ECMO n’est pas clairement établie et les patients de chirurgie thoracique sont souvent exclus des études. L’objectif principal de l’étude est de comparer la pression motrice entre le groupe SDRA « résection pulmonaire » et SDRA « médical ». Nous avons conduit une étude monocentrique, rétrospective, observationnelle de janvier 2012 à décembre 2019. Les critères d’inclusion étaient : patients en SDRA sous ECMO VV pendant plus de 48 h après chirurgie de résection pulmonaire ou tout autre étiologie. Étaient exclus tout autre type de CEC et les patients mineurs. Nous avons comparé les données ventilatoires en Volume courant (Vt) en ml/kg de poids idéal théorique (PIT) et la diminution du strain sur le poumon était évaluée par la diminution de la pression motrice (ΔP). L’étude comprend une analyse descriptive de la population puis une comparaison en fonction du devenir avec un seuil de significativité p < 0,05. Sur 8 ans, nous avons inclus 14 patients dans le groupe « SDRA résection pulmonaire », et 46 patients dans le groupe « SDRA médical ». Il n’a pas été constaté de différence de pression motrice entre les deux groupes. Cependant, il a été constaté une différence de Vt entre dans le groupe « résection pulmonaire » et « médical » dans les 48 premières heures post cannulation avec par exemple à J2 un Vt moyen réglé à 2,9 ± 0,29 contre 3,6 ± 0,16 ml/kg (p = 0,03). Une fois adapté au parenchyme résiduel chez les patients du groupe « résection pulmonaire », le Vt corrigé était supérieur au Vt du groupe « médical ». Pour conclure, nous n’avons pas pu mettre en évidence de différence de pression motrice entre les patients en SDRA sous ECMO VV post pneumonectomie et les SRDRA médicaux tout venant. Les objectifs ventilatoires des patients pneumonectomisés bien qu’inférieurs à la phase initiale de la ventilation sous ECMO VV étaient responsables du même strain pulmonaire.
Fichier principal
Vignette du fichier
Canon Aurélien thèse (2).pdf (4.25 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-03222947 , version 1 (10-05-2021)

Licence

Attribution - NonCommercial - ShareAlike

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03222947 , version 1

Cite

Aurélien Canon. Ventilation des patients en SDRA sous ECMO veino-veineuse après « résection pulmonaire » versus patients en SDRA « médical » d’autre étiologie : analyse descriptive et comparative de cohortes rétrospectives sur 8 ans. Médecine humaine et pathologie. 2020. ⟨dumas-03222947⟩
48 View
141 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More