La maternité après 40 ans : complications obstétricales et néonatales - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

La maternité après 40 ans : complications obstétricales et néonatales

Abstract

Goal: This work aimed to study superventions related to pregnancy and delivery for over-40 years old patients and compare it to sub-40 legal age patient ones. Cases compilation had been done in a context of regular follow-ups and delivery in a 3rd grade maternity. Material and method: To realize this work we implemented an exposed (≥40 years old) / unexposed (<40 years old) type retrospective cohort study from CHI de Poissy / Saint-Germain-en-Laye's (CHIPS) records, 3rd grade maternity. Patients' files had been collected thanks to Sillage®, information software and delivery notebook. Results: We compared 200 sub-40 patients versus 200 over-40 ones, both matched on parity. Cesarean and prematurity rates was significantly upper for 40 and over females (respectively 44,5% vs 15% and 10% vs 3,5%, p<0,05). Gestational diabetes and pre-eclampsia was significantly higher for exposed group (respectively 25,5% vs 14,5% and 4% vs 0,5%, p<0,05). Concerning neonatal state advanced maternal age had impacts on Apgar, lactates and birth weight with significantly poorer results compared to the unexposed group. Intensive care unit transfer rate was higher for over-40 and more females. Conclusion: Most of 40 and over females has a favorable pregnancy outcome. However maternal age still has an impact on mother-child couple future in spite of a strict follow-up with research on pathologies related to maternal age.
Objectif : L’objectif de ce travail était d’étudier les complications liées à la grossesse et à l’accouchement chez les patientes âgées de plus de 40 ans et de les comparer à celles des patientes majeures dont l’âge est inférieur à 40 ans. Le recueil devait être effectué dans un contexte de suivi régulier et d’accouchement en maternité de type 3. Matériel et méthode : Pour la réalisation de ce travail, nous avons mis en place une étude de cohorte rétrospective de type exposé (≥ 40 ans) / non exposé (< 40 ans) à partir de dossiers recueillis au CHI de Poissy / Saint-Germain-en-Laye (CHIPS), une maternité de type 3. Les dossiers des patientes ont été sélectionnés à partir du logiciel d’information Sillage® et du cahier d’accouchement. Résultats : Nous avons comparé 200 patientes âgées de moins de 40 ans versus 200 patientes âgées de plus de 40 ans appariées sur la parité. Les taux de césariennes et de prématurité étaient significativement supérieurs pour les femmes de 40 ans et plus (44,5% vs 15% et 10% vs 3,5% respectivement, p<0,05). Les taux de diabète gestationnel et de pré-éclampsie étaient significativement plus élevés dans le groupe exposé (25,5% vs 14,5% et 4% vs 0,5% respectivement, p<0,05). Concernant l’état néonatal, l’âge maternel élevé avait un impact sur l’Apgar, les lactates ainsi que le poids de naissance avec des résultats significativement moins bons par rapport au groupe non exposé. Le taux de transferts en réanimation néonatale était également plus élevé chez les femmes de 40 ans et plus. Conclusion : La plupart des femmes âgées de 40 ans et plus ont une issue de grossesse favorable. Cependant, l’âge maternel garde aujourd’hui une incidence sur le devenir du couple mère-enfant malgré un suivi rigoureux avec une recherche des pathologies liées à l’âge.
Fichier principal
Vignette du fichier
MOREAU_Sophie_2020.pdf (611.46 Ko) Télécharger le fichier
image.png (2.13 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-03227298 , version 1 (17-05-2021)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03227298 , version 1

Cite

Sophie Moreau. La maternité après 40 ans : complications obstétricales et néonatales. Gynécologie et obstétrique. 2020. ⟨dumas-03227298⟩
146 View
512 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More