Pratiques de la télédermatologie : avantages, limites et perspectives. Étude qualitative par entretiens auprès de dermatologues - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Teledermatology practices: advantages, drawbacks and prospects. Qualitative interview study among dermatologists

Pratiques de la télédermatologie : avantages, limites et perspectives. Étude qualitative par entretiens auprès de dermatologues

Abstract

Context: in France, dermatologic demography has been going lower for several years, and this drop is going to continue. Teledermatology is often presented as one of the possible solutions to manage the consultation request. It is already used in various contexts. However some authors indicate that this practice is not an adaptation of medicine to technology, but a new practice, radically different, and that we have to explore this differences before using it widely. Objective: our objective was to characterize the actual teledermatologic practices, especially their advantages and limits compared to the face-to-face ones. Methods: a qualitative study was conducted in the Pays de la Loire region using 9 semi-structured interviews of dermatologists, from March 2020 to May 2020. The interviews were recorded and analyzed according to a so-called thematic content analysis. Results: the number of teledermatologic acts has increased rapidly due to the COVID 19 epidemic, this growth has shown the potentialities but also the limits of this practice. Dermatologists report an efficient procedure in the sense that it effectively regulates the flow of patients. In particular it allows them to focalize on urgent needs and to provide quick answers when situation permits it. On the other hand, they report a weakly stimulating practice for the dermatologist, and a feeling of frustration due to diagnostic and therapeutic incompleteness. This feeling is also due to an impoverished relation with patient. They conceive a growth of this practice and advocate to maintain it as a tool within a local network of known professionals. They point out the need to identify what can be done with this practice and what cannot be, especially in a context of possible concurrence with artificial intelligence. Conclusion: teledermatology is perceived as an imperfect solution to the problematic of medical desert. It allows an optimization of the medical time management but involves an impoverishment of the physician-patient relation, with a diagnostic and therapeutic frustration. Dermatologists preconize to consider teledermatology and dermatology to be complementary and not competitive, within a local network of known professionals.
Contexte : la démographie dermatologique est en baisse depuis plusieurs années et cette baisse va se poursuivre. Pour répondre aux besoins de consultation la télédermatologie est souvent présentée comme une des solutions possibles. Celle-ci est déjà utilisée dans de nombreux contextes. Pourtant certains auteurs indiquent que la télémédecine n’est pas une simple adaptation de la médecine à la technologie mais bien une pratique radicalement différente et qu’il faut explorer ces différences avant de la généraliser. Objectif : l’objectif principal était de caractériser les pratiques télédermatologiques actuelles, notamment leurs avantages et leurs limites vis-à-vis de la pratique dermatologique en présentiel. Méthode : nous avons réalisé une étude qualitative par entretiens auprès de 7 dermatologues, libéraux et hospitaliers exerçant dans les Pays de la Loire de Mars à Mai 2020. Nous avons ensuite pratiqué une analyse thématique. Résultats : l’ épidémie de COVID 19 a augmenté brutalement le nombre d’actes de télédermatologie, elle a montré les potentialités mais aussi les limites de cette pratique. Les dermatologues indiquent une procédure efficace, au sens où elle permet de réguler les flux de patients. Elle permet notamment d’identifier les situations urgentes et de donner des avis rapides quand la situation le permet. La contrepartie est une pratique faiblement stimulante pour le dermatologue, accompagné d’un sentiment de frustration du fait d’une incomplétude diagnostique et thérapeutique. Cette frustration est renforcée par un appauvrissement de la relation avec le patient. Les dermatologues projettent une augmentation de cette pratique et préconisent de la maintenir comme un outil au sein d’un réseau local de professionnels connus. Ils indiquent la nécessité de caractériser les actes possibles à faire en télédermatologie, et ce d’autant plus rapidement que le rôle du télédermatologue paraît concurrencé par l’intelligence artificielle. Conclusion : la télédermatologie est vue comme une réponse imparfaite à la problématique des déserts médicaux. Elle permet une optimisation du temps médical mais implique un appauvrissement de la relation de soins, avec un risque de réification du patient, ainsi qu’une frustration diagnostique et thérapeutique. Pour compenser ces inconvénients les dermatologues préconisent de ne pas mettre en concurrence la dermatologie et la télédermatologie mais de les voir comme complémentaires au sein d’un réseau local de professionnels.
Fichier principal
Vignette du fichier
M2Ethique_DEMOULINS_Edmond_DUMAS.pdf (2.14 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-03231286 , version 1 (25-05-2021)

Licence

Attribution - NonCommercial - NoDerivatives

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03231286 , version 1

Cite

Edmond Démoulins. Pratiques de la télédermatologie : avantages, limites et perspectives. Étude qualitative par entretiens auprès de dermatologues. Ethique. 2020. ⟨dumas-03231286⟩
91 View
236 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More