La ciclosporine et les algodystrophies chez les transplantés rénaux - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 1991

La ciclosporine et les algodystrophies chez les transplantés rénaux

Abstract

Les algodystrophies sont des pathologies complexes associant un syndrome algique neurosympathique et trophique, qui sont apparues récemment chez les transplantés rénaux parallèlement à l'utilisation intensive de la ciclosporine, molécule immunosuppressive de choix. L'étude de pharmacovigilance concernant sept cas cliniques observés au Centre Hospitalo-Universitaire de Grenoble entre 1988 et 1990, permet d'éliminer l'imputabilité intrinsèque de la ciclosporine dans l'apparition de ce syndrome : elle est douteuse dans tous les cas. De surcroît, l'effet indésirable ne paraît pas être dose-dépendant. La principale difficulté de cette étude tient à la gravité de la pathologie sous-jacente, à savoir la greffe rénale, d'autant plus que cette dernière est associée à de nombreux terrains physiopathologiques et à de lourdes thérapies complémentaires. Pour l'instant, nous ne pouvons pas être affirmatif quant au rôle joué par la ciclosporine dans l'apparition d'un tel effet indésirable. L'algodystrophie semble résulter d'un mécanisme complexe dans lequel interviennent de nombreux facteurs, dont la ciclosporine. Les observations doivent être multipliées d'autant plus que la fréquence de cet effet reste faible.
Fichier principal
Vignette du fichier
1991GRE17055_settura_nathalie_SO_dif.pdf (13.06 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-03232041 , version 1 (21-05-2021)

Identifiers

Cite

Nathalie Settura. La ciclosporine et les algodystrophies chez les transplantés rénaux. Sciences pharmaceutiques. 1991. ⟨dumas-03232041⟩
62 View
221 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More