Cinétique des anticorps après infection aiguë à virus Zika (ZIKV) chez des femmes enceintes - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2019

Kinetics of anti-Zika virus (ZIKV) antibodies after acute infection in pregnant women

Cinétique des anticorps après infection aiguë à virus Zika (ZIKV) chez des femmes enceintes

Abstract

BACKROUND: The kinetics and specificity of anti-ZIKV antibodies after acute ZIKV infection is not well known, especially in areas where different flavivir uses circulate. The objective of this study was to describe the kinetics of anti-ZIKV antibodies in pregnant women in whom an acute ZIKV infection was identified during pregnancy. MATERIALS: Within a cohort of pregnant women living in Guadeloupe and exposed to ZIKV during the 2016 zika outbreak, we identified 65 women who presented with an acute, symptomatic PCR-confirmed ZIKV infection at various times of their pregnancy, with a known date of first Zika symptom. Anti-ZIKV neutralizing antibodies (using a Virus Neutralisation Test (VNT)) and anti-ZIKV NS1 antibodies (using IgM and IgG ELISA Euroimmun® kits) were searched for on frozen serum samples obtained from blood drawn at the time of delivery in all women and at various times between acute infection and delivery in 23 women. RESULTS: Patients' mean age was 30 years and ZIKV infection had occurred during the 1st, 2nd, and 3rd trimester of pregnancy in 14 (21%), 35 (54%), and 16 (25%) women, respectively. ZIKV serology on delivery samples was positive in 65/65 (100%; one-sided 97.5% CI: 94.4%-100%) women by both VNT and IgG ELISA assays and in 5/65 (8%) women by IgM ELISA assay. In these 5 cases, median time between first symptom and sampling date was 36 days. Results of ELISA assays on the intermediate samples were as follows: IgG antibodies were negative in all 6 samples that had been drawn within 7 days of first symptom and positive in the 17 samples that had been drawn afterwards; IgM antibodies were positive in 10 of the 19 samples that had been drawn within 3 months of first symptom and negative in 2 of the 4 samples that had been drawn afterwards. DISCUSSION :After acute ZIKV infection, IgG antibodies developed and remained detectable until delivery by a commercially available ELISA assay in all women tested. These antibodies were specific of ZIKV, with concomitantly positive VNT results. From these findings, the absence of ZIKV antibodies at delivery would strongly indicate the absence of infection during pregnancy.
INTRODUCTION : Une épidémie d'infection à virus Zika (ZIKV) s'est développée dans les trois départements français (Guadeloupe, Martinique et Guyane) au cours de l'année 2016. Un premier test sérologique est devenu accessible en août 2016 en Guadeloupe : le test Anti-ZIKV IgM et IgG (Euroimmun AG, Luebeck, Allemagne). Notre étude avait pour objectif d'étudier la cinétique des marqueurs sérologiques du test commercial Euroimmun après une infection aiguë documentée à ZIKV MÉTHODE : Au sein d’une cohorte, nous avons sélectionné 65 femmes enceintes Guadeloupéennes qui avait présenté une infection aiguë à ZIKV datée et confirmée par RT-PCR au cours de leur grossesse. Une recherche des anticorps Anti-ZIKV IgM et IgG avec le test Elisa Euroimmun et une détection des anticorps neutralisant Anti-ZIKV par technique de vironeutralisation ont été réalisées sur des échantillons sanguins prélevés à l’accouchement chez toutes les femmes et sur des prélèvements réalisés entre l’infection aiguë et l’accouchement pour 20 d’entre elles. RÉSULTATS : L'âge moyen des 65 femmes était de 30 ans et l'infection à ZIKV est survenue au cours des 1er, 2e et 3e trimestres de la grossesse chez 14 (21%), 35 (54%) et 16 (25%) femmes respectivement. La sérologie ZIKV à l'accouchement était positive en vironeutralisation et en IgG chez 65/65 (100%, ?, IC:94,4%-100%) femmes et en IgM chez 5/65 (8%) femmes. Chez ces 5 femmes, le délai médian entre l’apparition des symptômes et la date de prélèvement était de 36 jours. Les résultats des prélèvements intermédiaires étaient : les anticorps IgG étaient négatifs sur les 6 prélèvements réalisés dans les 7 jours suivant l’apparition des premiers symptômes et positifs sur les 17 prélèvements réalisés au-delà ; les anticorps IgM étaient positifs sur 10 des 19 prélèvements réalisés dans les 3 mois après les symptômes. DISCUSSION : Au décours de l’infection aiguë à ZIKV, des anticorps de type IgG sont apparus et sont restés détectables jusqu’à l’accouchement chez toutes les femmes. À partir de ces résultats, l’absence d’anticorps anti-ZIKV à l’accouchement serait un bon indicateur d’absence d’infection pendant la grossesse.
Fichier principal
Vignette du fichier
ThEse__Carpentier_Mathieu.pdf (1.41 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-03235206 , version 1 (25-05-2021)

Identifiers

Cite

Mathieu Carpentier. Cinétique des anticorps après infection aiguë à virus Zika (ZIKV) chez des femmes enceintes. Médecine humaine et pathologie. 2019. ⟨dumas-03235206⟩
13 View
79 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More