Hyperferritinémie dysmétabolique : évaluation de la pratique des saignées par les médecins généralistes en Ille-et-Vilaine - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Dysmetabolic hyperferritinemia : evaluation of the practice of iron depletion by bloodletting by general practitioners in Ille-et-Vilaine

Hyperferritinémie dysmétabolique : évaluation de la pratique des saignées par les médecins généralistes en Ille-et-Vilaine

Abstract

Introduction: The metabolic syndrome is the most frequent cause of hyperferritinemia. Iron depletion has been for a long time the only treatment proposed for dysmetabolic hyperferritinemia (DH). Have the new recommendations changed this practice in general medicine? Patients and methods: It was an epidemiological, observational, transverse survey for general practitioners (GP) in Ille-et-Vilaine. The gathering of information took place from July to November 2019. Results: 173 surveys were analyzed. Iron depletions were prescribed by 15% of the GP. 79% suggested a diet with surveillance. A reminder of hygieno-dietetic rules (HDR) was practiced by 85,8% of the GP themselves, with a rare recourse to nutritionists or dietitians. Only 10% of GP have had a recent training on DH. Discussion: The last recommendations regarding DH were generally obeyed, that is to say the application of HDR. Iron depletions were still prescribed probably by ignorance of recommendations and/or because of wrong interpretations of the iron intrahepatic concentration at hepatic MRI. Conclusion: Nowadays, Iron depletion doesn’t seem to be part of DH’s treatment for the majority of interviewed GP, despite the lack of formation on the subject. The HDR are widely offered but without recourse to nutritionnists or dietitians. The right application of these rules must be studied.
Introduction : Le syndrome métabolique est la cause la plus fréquente d’hyperferritinémie. Les saignées ont longtemps été le seul traitement proposé de l’hyperferritinémie dysmétabolique (HD). Les nouvelles recommandations ont-elles modifié cette pratique en médecine générale ? Patients et méthodes : Il s’agissait d’une étude épidémiologique observationnelle, transversale, réalisée par questionnaire chez des médecins généralistes en Ille-et-Vilaine. Le recueil s’est déroulé de juillet à novembre 2019. Résultats : 173 questionnaires ont été analysés. Les saignées ont été prescrites par 15% des médecins généralistes. 79% ont proposé un régime accompagné d’une surveillance. Un rappel des règles hygiéno-diététiques (RHD) était pratiqué dans 85,8% des cas par les médecins eux-mêmes, avec un recours peu fréquent aux nutritionnistes ou diététicien(ne)s. Seulement 10% des médecins généralistes avaient eu une formation récente sur l’HD. Discussion : Les dernières recommandations concernant l’HD étaient majoritairement respectées, à savoir l’application des RHD. Les saignées étaient encore prescrites probablement par méconnaissance des recommandations et/ou par mauvaise interprétation de la concentration intra-hépatique en fer à l’IRM hépatique. Conclusion : Les saignées ne semblent plus faire partie du traitement de l’HD pour la majorité des médecins généralistes interrogés, malgré l’absence de formation dédiée. Les mesures hygiéno-diététiques sont majoritairement proposées mais sans recours à un(e) nutritionniste ou un(e) diététicien(ne). La bonne application de ces mesures devra être étudiée.
Fichier principal
Vignette du fichier
GAUTIERLucie.pdf (550 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-03239285 , version 1 (27-05-2021)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03239285 , version 1

Cite

Lucie Gautier. Hyperferritinémie dysmétabolique : évaluation de la pratique des saignées par les médecins généralistes en Ille-et-Vilaine. Sciences du Vivant [q-bio]. 2020. ⟨dumas-03239285⟩
110 View
62 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More