Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Le clitoris : quel intérêt médical et social les médecins généralistes lui portent-ils ?

Résumé : Introduction : le clitoris est un organe génital connut depuis l’antiquité et décrit de façon précise depuis le XVI siècle pourtant il commence à peine à se faire connaitre du grand public. Les médecins généralistes (MG) restent l’un des premiers moyens d’information notamment sur la sexualité. Notre objectif était de rechercher l’intérêt médical et social que portent les MG au clitoris, la place qu’ils lui donnent en consultation ainsi que les freins éprouvés. Méthode : il s’agit d’une recherche qualitative, conduite par des entretiens semi-directif auprès de 13 médecins généralistes installés en cabinet libéral sur le territoire français. Les entretiens ont été réalisés de Novembre 2020 à Mars 2021. Résultats : bien que la fonction du plaisir sexuel féminin du clitoris soit bien identifié, son intérêt médical semble limité par une méconnaissance de l’organe et ses pathologies. L’absence de formation et le peu de demande de la patientèle ont créé un climat d’inconfort et de doute pour les MG. Le clitoris trouvait néanmoins sa place dans les domaines tel que la santé sexuelle, la santé psychique, l’information sur l’anatomie féminine et la protection des jeunes filles face aux mutilations génitales féminines. L’intérêt social était lui croissant, en corrélation avec l’évolution de la société, la levée des tabous et le mouvement féministe. Le manque de temps, le genre masculin du praticien, la présence d’une tierce personne pendant la consultation étaient les freins les plus évoqués par les MG. Par le biais de support divers, ils ont suggéré néanmoins des évolutions de pratiques possibles dans leur exercice. Discussions : les résultats retrouvés étaient semblables à ceux de la littérature concernant la sexualité en médecine général. Les femmes médecins semblaient davantage concernées par ce sujet du fait de leur appartenance au groupe du même sexe et de leur mode d’exercice différent de celui des hommes. La place du MG a été mise en doute pour traiter de ces sujets intimes du fait d’une trop grande proximité avec les patients. Une question de génération a été également soulignée. Une étude quantitative auprès de médecins pourrait s’intéresser à comparer le discours autour du clitoris entre jeunes MG et MG plus âgés.
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03240373
Contributor : Faculté de Médecine Amu Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Friday, May 28, 2021 - 9:08:08 AM
Last modification on : Tuesday, October 19, 2021 - 10:51:03 PM
Long-term archiving on: : Sunday, August 29, 2021 - 6:12:09 PM

File

Thèse - Léa Quérion - Versi...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03240373, version 1

Collections

Citation

Léa Querion. Le clitoris : quel intérêt médical et social les médecins généralistes lui portent-ils ?. Sciences du Vivant [q-bio]. 2021. ⟨dumas-03240373⟩

Share

Metrics

Record views

75

Files downloads

58