Quelle antibiothérapie probabiliste dans les infections de prothèse de hanche ou de genou - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2018

Quelle antibiothérapie probabiliste dans les infections de prothèse de hanche ou de genou

Abstract

Les infections de prothèses de hanche (PTH) ou de genou (PTG) sont des complications rares mais redoutées des arthroplasties. Leur traitement médico-chirurgical initial nécessite l’administration d’une antibiothérapie probabiliste (AP). L’objectif principal de notre étude était d’évaluer la concordance des recommandations d’AP actuelles avec l’écologie bactérienne des infections. Nous avons réalisé une étude rétrospective monocentrique sur 42 mois, à partir des dossiers d’infections de PTH ou de PTG discutés en Comité d’Infections Articulaires et Osseuses du Centre Hospitalier de Béziers. Les infections ayant bénéficié d’un lavage chirurgical ou d’une révision d’implant et d’une documentation bactériologique per-opératoire ont été évaluées. À partir des résultats bactériologiques per-opératoires, nous avons analysé l’efficacité théorique de l’AP réalisée ou des différentes recommandations d’AP, ainsi que l’apport de la ponction articulaire pré-opératoire (PAPO). Les dossiers de 66 patients avec 37 infections de PTH et 32 de PTG ont été analysés. Les bacilles à Gram négatif étaient plus fréquents en péri-opératoire (p = 0,01), les Streptocoques par voie hématogène (p < 0,01) et les Staphylocoques à coagulase négative dans les infections chroniques (p = 0,03). La durée médiane de l’AP était de 5 jours. L’efficacité théorique de l’AP sur les micro-organismes en cause était de 91,3%, elle aurait été de 89,9% en cas d’application systématique d’une stratégie « Vancomycine, Daptomycine ou Linézolide + Céphalosporine de troisième génération » mais jusqu’à 97,7% avec une adaptation au contexte clinique. L’efficacité prévisionnelle de la PAPO était de 65,8%, moins bonne en cas d’infection polymicrobienne, mais utile en cas d’infection à Pseudomonas aeruginosa.
Fichier principal
Vignette du fichier
ThEx_Montpellier_UM_Med_2018_Rzepecki_Vincent.pdf (3.82 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-03242866 , version 1 (31-05-2021)

Licence

Attribution - NonCommercial - ShareAlike

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03242866 , version 1

Cite

Vincent Rzepecki. Quelle antibiothérapie probabiliste dans les infections de prothèse de hanche ou de genou. Médecine humaine et pathologie. 2018. ⟨dumas-03242866⟩
70 View
645 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More