Effets hépatobiliaires des substances utilisées par les usagers de drogues : revue de la littérature - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2021

Hepatobiliary effects of substances used by drug users: a review of the literature

Effets hépatobiliaires des substances utilisées par les usagers de drogues : revue de la littérature

Abstract

Introduction: The use of psychoactive substances (PAS) has diversified over the past several years, with a heterogeneous user population and a variety of products consumed. If the use disorder and the psychiatric disorders related to the consumption are known, the somatic complications are less known. Method: We conducted a review of the literature to analyze the hepatotoxic potential of the main PAS, apart from infectious hepatic complications related to injections. Results: Among the substances we studied, those most known to cause liver damage are MDMA (also known as ecstasy), cocaine, kratom and khat. MDMA and cocaine are substances that are increasingly used, particularly by young people, unlike khat and kratom, whose use remains more exceptional in France. Conclusion: somatic complications related to the use of PAS contribute to their dangerousness and can have a warning value. It is important that health professionals report to the addictovigilance center the complications related to the use of PAS in order to reduce the risks and adapt prevention programs.
Introduction : L’usage de substances psychoactives (SPA) s’est diversifié depuis plusieurs années, avec une population de consommation hétérogène, et des produits consommés variés. Si le trouble de l'usage et les troubles psychiatriques liés à la consommation sont connus, les complications somatiques le sont moins. Méthode : Nous avons réalisé une revue de la littérature pour analyser le potentiel hépatotoxique des principales SPA, en dehors des complications hépatiques infectieuses liées aux injections. Résultats : Parmi les substances que nous avons étudiées, celles qui sont les plus connues pour être à l’origine d’atteintes hépatiques sont la MDMA (également connue sous le nom d’ecstasy), la cocaïne, le Kratom et le khat. La MDMA et la cocaïne sont des substances de plus en plus consommées en particulier par les jeunes, contrairement au khat et kratom dont la consommation reste plus exceptionnelle en France. Conclusion : les complications somatiques liées à l’usage des SPA participent à leur dangerosité et peuvent avoir une valeur d’alerte. Il est important que les professionnels de santé signalent au centre d’addictovigilance les complications liées à l’usage de SPA afin de réduire les risques et adapter des programmes de prévention.
Fichier principal
Vignette du fichier
Pharmacie_2021_Mouilleron.pdf (15.58 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-03244429 , version 1 (01-06-2021)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03244429 , version 1

Cite

Camille Florence Lucie Mouilleron. Effets hépatobiliaires des substances utilisées par les usagers de drogues : revue de la littérature. Sciences du Vivant [q-bio]. 2021. ⟨dumas-03244429⟩
39 View
131 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More