Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Pharmacodynamie du rocuronium à 1 mg/kg au cours d’un bloc neuromusculaire profond : étude observationnelle monocentrique « DeepRocu Study »

Résumé : La chirurgie abdominale peut nécessiter une curarisation profonde (Post Tetanic Count (PTC) < 7/20). Le rocuronium à forte dose (1mg/kg de poids idéal théorique (PIT)) est une molécule pouvant répondre à ce cahier des charges. Le but de cette étude est d’évaluer la pharmacodynamie du bloc neuromusculaire profond induit par le rocuronium à 1mg/kg (objectif principal : durée d’un bloc avec PTC < 7/20) et de sa récupération (cinétique d’antagonisation). MATÉRIEL ET MÉTHODE : après accord du Comité de Protection des Personnes (Loi Jardet 3) et déclaration à Clinical Trial.gov, cette étude observationnelle prospective monocentrique incluait des patients bénéficiant d’une anesthésie générale avec curarisation. Après induction anesthésique par 1mg/kg (de PIT) de rocuronium (T0), le Train of Four (TOF) et le PTC étaient mesurés à l’adducteur du pouce à intervalles réguliers et standardisés. En fin d’intervention, la décurarisation était réalisée selon un algorithme classique (atropine–néostigmine ou sugammadex si < 4 réponses au TOF). Étaient colligés les données des patients, la chirurgie, les conditions d'intubation-extubation, et les divers délais de curarisation profonde (T0 à PTC < 7, PTC< 20) et de récupération (TOF 25%, 75%, > 90%). Analyse statistique descriptive. RÉSULTATS : 103 patients ont été colligés et 100 analysés (âge: 59 ± 16 ans , IMC: 29 ± 7 kg/m2, PIT: 63 ± 7 kg). La dose de rocuronium administrée était de 65 (60-70)mg. Le délai était de 40 (30-50)min pour obtenir un PTC > 7 et de 30 (20-40)min pour un PTC > 0. L'intubation était jugée très facile à facile dans 95% des cas pour un délai d'intubation de 120 (80-135)s. Le délai de décurarisation spontanée (TOF > 90%) était de 113 ± 28min. Le délai d’obtention d’un TOF > 90% était de 300 (205-630)s avec la néostigmine (lorsque 4 réponses au TOF) et de 140 (100-200)s avec le sugammadex (150-200 mg) lorsque TOF ≤ 3 réponses. CONCLUSION : le rocuronium à 1mg/kg de PIT entraîne un bloc neuromusculaire très profond (PTC< 7/20) pendant plus de 40min sans réinjection. Dans ce contexte, et si une décurarisation par le sugammadex est nécessaire, elle peut être réalisée dès la trentième minute (PTC > 0).
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03246911
Contributor : Scd Université de Montpellier Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Wednesday, June 2, 2021 - 4:30:46 PM
Last modification on : Wednesday, November 3, 2021 - 7:51:57 AM
Long-term archiving on: : Friday, September 3, 2021 - 7:49:27 PM

File

ThEx_Montpellier_UM_Med_2018_Z...
Files produced by the author(s)

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution - NonCommercial - ShareAlike 4.0 International License

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03246911, version 1

Collections

Citation

Rémy Zaid. Pharmacodynamie du rocuronium à 1 mg/kg au cours d’un bloc neuromusculaire profond : étude observationnelle monocentrique « DeepRocu Study ». Médecine humaine et pathologie. 2018. ⟨dumas-03246911⟩

Share

Metrics

Record views

8

Files downloads

19