Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Impact du taux de vitamine D sur l’incidence de la décompensation cardiaque, dans une population âgée hospitalisée pour une fracture de l’extrémité supérieure du fémur

Résumé : La FESF est une conséquence grave de la chute du sujet âgé et la complication ostéoporotique la plus sévère. La décompensation cardiaque aigüe (DC) est une des complications les plus fréquentes de la FESF, avec une incidence de 20%. S’y associe une surmortalité élevée à 1 mois post-opératoire (OR =16,1 (IC :12,2 -21,3) p<0,01). Dans la population générale, le risque de DC serait multiplié par deux chez les patients carencés en vitamine D. Or, un déficit en vitamine D concernerait 50 à 60% des patients hospitalisés pour une FESF. Compte tenu de la fréquence de l’incidence de la DC et du déficit en vitamine D dans la population des fracturés, il semble intéressant d’étudier le lien entre ces deux variables, chez des patients de 75 ans et plus, opérés d’une FESF. Etude rétrospective descriptive monocentrique réalisée sur une cohorte de patients de 75 ans et plus, hospitalisés pour une FESF entre le 01/10/18 et le 31/12/19 dans l’unité d’orthogériatrie du CHUGA. L’objectif principal était de comparer l’incidence de la DC entre des patients présentant un taux de vitamine D normal et ceux déficitaires (insuffisants et carencés), au cours d’une hospitalisation pour une FESF. Le critère de jugement principal était la survenue d’une DC selon les critères de Framingham. Nos objectifs secondaires étaient de déterminer les facteurs associés à un déficit en vitamine D, les facteurs associés à une DC et d’étudier la population des insuffisants cardiaques connus. Nous avons défini nos sous-groupes selon les définitions retenues par la communauté scientifique : une carence est un taux de vitamine D <25 nmol/L, une insuffisance un taux compris entre 25 et 75nmol/L et un taux normal ≥75nmol/L. Le déficit est un taux en vitamine D <75nmol/L. Nous avions aussi étudié le bilan vitamino-calcique : calcémie et parathormone. Le seuil de significativité retenu des tests était p<0,05. Dans notre population de 149 patients, l’incidence de la décompensation cardiaque n’était pas significativement différente entre les patients avec un taux en vitamine D normal et ceux déficitaires (p=0,67). Aucune complication périopératoire n’était associée à un déficit en vitamine D (p>0,05). Seule la supplémentation préhospitalière en vitamine D était associée à un taux de vitamine D normal (p<0,01). Les facteurs associés à une décompensation cardiaque étaient l’âge (p<0,01), les comorbidités (p<0,01), l’insuffisance cardiaque connue (p<0,01) et les complications péri-opératoires suivantes : une ACFA (p<0,01), une infection (p<0,01), une IRA (p<0,01), une MTEV (p=0,03) et une hyperparathyroïdie (p=0,04). Les patients insuffisants cardiaques connus faisaient plus de DC (p<0,01). Dans notre étude en phase péri-opératoire d’une FESF chez des patients de 75ans et plus, l’incidence d’une DC n’était pas différente selon le taux de vitamine D. Aucune complication périopératoire n’était associée au déficit en vitamine D. Seule la supplémentation en vitamine D avant l’hospitalisation était associée à un taux de vitamine D normal. Les facteurs associés à une DC que nous avions retrouvé étaient l’âge, les comorbidités, l’insuffisance cardiaque connue, une hyperparathyroïdie et la survenue d’une ACFA, d’une infection, d’une IRA ou d’une MTEV. Les liens entre hyperparathyroïdie, taux de vitamine D dans les mécanismes de décompensation cardiaque aigüe ainsi que l’effet d’une supplémentation en vitamine D restent à préciser.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-03247433
Contributor : Jean-Hugues Morneau Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Thursday, June 3, 2021 - 9:57:46 AM
Last modification on : Sunday, June 6, 2021 - 3:18:54 AM
Long-term archiving on: : Saturday, September 4, 2021 - 6:13:29 PM

Identifiers

  • HAL Id : dumas-03247433, version 1

Citation

Cécile Lietar. Impact du taux de vitamine D sur l’incidence de la décompensation cardiaque, dans une population âgée hospitalisée pour une fracture de l’extrémité supérieure du fémur. Médecine humaine et pathologie. 2021. ⟨dumas-03247433⟩

Share

Metrics

Record views

62

Files downloads

69